Déclaration à la presse du Conseil de sécurité sur la République démocratique du Congo

2 décembre 2011
SC/10470-AFR/2299

Déclaration à la presse du Conseil de sécurité sur la République démocratique du Congo

2/12/2011
Conseil de sécurité
SC/10470
AFR/2299
Département de l’information • Service des informations et des accréditations • New York

DÉCLARATION À LA PRESSE DU CONSEIL DE SÉCURITÉ SUR LA RÉPUBLIQUE DÉMOCRATIQUE DU CONGO


On trouvera ci-après le texte de la déclaration à la presse faite aujourd’hui par le Président du Conseil de sécurité pour le mois de décembre, M. Vitaly Churkin (Fédération de Russie):


Les membres du Conseil de sécurité ont été informés par le Représentant spécial du Secrétaire général pour la République démocratique du Congo de la situation dans le pays eu égard au processus électoral.


Les membres du Conseil ont salué la tenue de la deuxième élection démocratique en République démocratique du Congo le 28 novembre 2011 et félicité le peuple congolais d’avoir participé en masse aux élections présidentielle et législatives, montrant ainsi l’importance qu’ils accordaient à la démocratie.


Les membres du Conseil ont rappelé à tous les dirigeants et candidats politiques de la République démocratique du Congo qu’ils étaient tenus de garantir un processus juste et pacifique.  Ils ont insisté pour que tous les candidats maintiennent un climat de calme et de paix, fassent preuve de retenue, attendent les résultats qui seront déclarés conformément aux procédures constitutionnelles nationales et règlent leurs différends de façon pacifique, par le biais des mécanismes juridiques et des dispositifs de médiation établis, notamment le Comité national de médiation.  Ils ont condamné les poussées de violence dans certaines régions du pays.  Ils ont demandé instamment à tous les candidats et à leurs sympathisants de ne pas s’engager sur la voie de la violence, de la provocation et de l’incitation à la violence aussi bien avant qu’après la publication des résultats provisoires et finals du vote.  Ils ont souligné la nécessité d’enquêter de façon approfondie, crédible, impartiale et transparente sur les actes de violence de manière à traduire en justice ceux qui en sont responsables.  Ils ont souligné la nécessité de protéger et de promouvoir les droits de l’homme et les libertés fondamentales.


Les membres du Conseil ont pris note avec préoccupation de l’importance des difficultés logistiques et techniques rencontrées par les autorités nationales et locales s’agissant de la procédure de vote.  Ils se sont félicités des efforts déployés par la Commission électorale indépendante (CENI) en dépit de ces difficultés.  Ils ont en outre soutenu le rôle essentiel joué par la Mission de l’Organisation des Nations Unies pour la stabilisation en République démocratique du Congo, sous la houlette du Représentant spécial du Secrétaire général, Roger Meece, dans la fourniture d’une assistance technique et logistique pour les élections et la promotion du dialogue, conformément à la résolution 1991 (2011), et se sont félicités de l’appui apporté par d’autres États et organisations régionales.  Ils ont également rendu hommage aux travaux des observateurs nationaux et internationaux pour les efforts déployés.


Les membres du Conseil ont en outre pris note de la déclaration commune diffusée par la Mission africaine d’observation pour la République démocratique du Congo (Union africaine, Communauté de développement de l’Afrique australe, Conférence internationale sur la région des Grands Lacs, Communauté économique des États d’Afrique centrale et Marché commun de l’Afrique orientale et australe) ainsi que de la déclaration préliminaire de la Mission d’observation de l’Union européenne et de la déclaration du Carter Center.


Les membres du Conseil se sont dits déterminés à continuer de suivre de près la situation en République démocratique du Congo, en particulier la situation en matière de sécurité sur le terrain et les efforts déployés pour mener à bien le processus électoral.


*   ***   *

À l’intention des organes d’information • Document non officiel
À l’intention des organes d’information • Document non officiel.