Déclaration à la presse du Conseil de sécurité sur la situation en Somalie

15 août 2011
SC/10360-AFR/2224

Déclaration à la presse du Conseil de sécurité sur la situation en Somalie

15/08/2011
Conseil de sécurité
SC/10360 AFR/2224
Département de l’information • Service des informations et des accréditations • New York

DÉCLARATION À LA PRESSE DU CONSEIL DE SÉCURITÉ SUR LA SITUATION EN SOMALIE

On trouvera ci-après le texte de la déclaration faite aujourd’hui à la presse par le Président du Conseil de sécurité pour le mois d’août, M. Hardeep Singh Puri (Inde), sur la situation en Somalie:

Le mercredi 10 août, les membres du Conseil de sécurité ont entendu des exposés de M. Augustine P. Mahiga, Représentant spécial du Secrétaire général pour la Somalie, et de Mme  Catherine Bragg, Sous-Secrétaire générale aux affaires humanitaires, sur la situation en Somalie.

Les membres du Conseil ont fermement appuyé les activités que mène le Représentant spécial du Secrétaire général pour la Somalie, M. Mahiga, en vue de faciliter la tenue dans ce pays, du 4 au 6 septembre, d’une réunion consultative qui doit adopter une feuille de route énonçant les principales tâches et priorités à accomplir au cours des 12 prochains mois, assortie d’échéances et d’objectifs précis pour les institutions fédérales de transition.  Ils ont souligné la nécessité d’une large participation des parties somaliennes à cette réunion, notamment les institutions fédérales de transition, les administrations locales et régionales et d’autres acteurs somaliens.  Ils ont invité tous les participants à prendre part de manière constructive et responsable à cette réunion et souligné qu’il importait de s’entendre sur une feuille de route dans les plus brefs délais.  Les membres du Conseil ont fait observer que le futur appui du Conseil aux institutions fédérales de transition serait subordonné à l’achèvement des tâches énoncées dans la feuille de route. 

Les membres du Conseil se sont félicités des améliorations récentes enregistrées sur le plan de la sécurité à Mogadiscio.  Ils ont salué les efforts déployés par l’AMISOM et les forces de sécurité somaliennes et leur ont rendu hommage pour les énormes sacrifices qu’elles ont consentis.  Ils ont engagé les institutions fédérales de transition à tirer immédiatement parti de ces acquis en se concentrant d’urgence sur la fourniture des services essentiels et en s’attachant à promouvoir la bonne gouvernance pour tous.  Ils ont souligné qu’il importait de doter rapidement l’AMISOM de ressources sur une base prévisible et fiable afin qu’elle soit mieux à même de s’acquitter de son mandat.  Les membres du Conseil ont invité la communauté internationale à verser d’urgence des contributions à la Mission, sans poser de conditions.

Les membres du Conseil ont à nouveau exprimé leur inquiétude face à la poursuite de l’instabilité en Somalie, qui a causé l’apparition d’une multitude de problèmes, dont le terrorisme, la piraterie, les enlèvements et une situation humanitaire catastrophique.  À cet égard, ils ont indiqué que toutes les résolutions pertinentes du Conseil de sécurité devaient être rapidement mises en œuvre, y compris par les institutions fédérales de transition, le cas échéant.  Les membres du Conseil ont souligné qu’il fallait adopter une stratégie globale pour promouvoir la paix et la stabilité en Somalie grâce à la collaboration de toutes les parties prenantes. 

Les membres du Conseil de sécurité se sont à nouveau déclarés vivement préoccupés par la famine qui sévit dans ce pays.  Ils se sont félicités que la communauté internationale commence à se mobiliser, ont engagé les États Membres à répondre généreusement à l’Appel global des Nations Unies pour la Somalie et ont vivement déploré qu’il ne soit pas financé dans son intégralité.  Ils ont invité toutes les parties et les groupes armés à garantir un plein accès en toute sécurité et sans entrave pour permettre l’acheminement rapide d’une aide humanitaire aux personnes ayant besoin d’une aide dans toute la Somalie et à prendre les mesures voulues pour assurer la sécurité des populations victimes de la sécheresse, du personnel humanitaire et des approvisionnements.

*   ***   *

À l’intention des organes d’information • Document non officiel
À l’intention des organes d’information • Document non officiel.