Le CEDAW clôture sa session en adoptant des recommandations sur le Costa Rica, Djibouti, l’Éthiopie, l’Italie, le Népal, la République de Corée, Singapour et la Zambie

29 Juillet 2011
FEM/1876

Le CEDAW clôture sa session en adoptant des recommandations sur le Costa Rica, Djibouti, l’Éthiopie, l’Italie, le Népal, la République de Corée, Singapour et la Zambie

29/07/2011
Conseil économique et social
FEM/1876
Département de l’information • Service des informations et des accréditations • New York

Comité pour l’élimination de la                            

discrimination à l’égard des femmes                        

Quarante-neuvième session                      

996e séance – après-midi

LE CEDAW CLÔTURE SA SESSION EN ADOPTANT DES RECOMMANDATIONS SUR LE COSTA RICA, DJIBOUTI, L’ÉTHIOPIE, L’ITALIE, LE NÉPAL, LA RÉPUBLIQUE DE CORÉE, SINGAPOUR ET LA ZAMBIE

Le Comité pour l’élimination de la discrimination à l’égard des femmes (CEDAW) a achevé aujourd’hui sa quarante-neuvième session, qu’elle a tenue du 11 au 29 juillet, en adoptant des observations et des recommandations après l’examen des rapports périodiques du Costa Rica, de Djibouti, de l’Éthiopie, de l’Italie, du Népal, de la République de Corée, de Singapour et de la Zambie. 

Le Comité est chargé d’examiner la mise en œuvre par les 187 États parties à la Convention sur l’élimination de toutes les formes de discrimination à l’égard des femmes qui, outre le préambule, comprend 30 articles.  Les États sont tenus de présenter, tous les quatre ans, un rapport sur l’application nationale de la Convention.

Aujourd’hui le Comité a également adopté, tel qu’oralement amendé, le projet de rapport de son Groupe de travail sur les voies et moyens d’améliorer ses méthodes de travail. 

Dans ses remarques de clôture, la Présidente, Mme Sylvia Pimentel, experte du Brésil a remercié tous ceux qui ont contribué au succès d’une session « difficile mais positive » qu’elle a passée en revue au cours d’une conférence de presse

La Convention sur l’élimination de toutes les formes de discrimination à l’égard des femmes, adoptée le 18 décembre 1979 par l’Assemblée générale des Nations Unies, est entrée en vigueur le 3 septembre 1981 après avoir été ratifiée par 20 pays. 

Le Comité compte les 23 experts suivant qui siègent à titre personnel: Sylvia Pimentel (Brésil); Tsisga Awori (Kenya); Ayse Feride Acar (Turquie); Nicole Ameline, (France); Olinda Bareiro-Bobadilla (Paraguay); Magalys Arocha Dominguez (Cuba); Barbara Evelyn Bailey (Jamaïque); Meriem Belmihoub-Zerandi (Algérie); Niklas Bruun (Finlande); Naela Mohamed Gabr (Égypte); Ruth Halperin-Kaddari (Israël); Yoko Hayashi (Japon); Ismat Jahan (Bangladesh); Indira Jaising (Inde); Soledad Murillo de la Vega (Espagne); Violeta Neubauer (Slovénie); Pramila Patten (Maurice); Maria Helena Lopes de Jesus Pires (Timor-Leste); Victoria Popescu, (Roumanie); Zohra Rasekh (Afghanistan); Patricia Schulz (Suisse); Dubravka Šimonović (Croatie); et Zou Xiaoqiao (Chine).

La cinquantième session du Comité se tiendra à Genève du 3 au 21 octobre 2011. 

*   ***   *

À l’intention des organes d’information • Document non officiel
À l’intention des organes d’information • Document non officiel.