La dix-neuvième session de la Commission du développement durable (CDD-19) se tient au siège de l’ONU, à New York, du 2 au 13 mai

29 avril 2011
ENV/DEV/1205

La dix-neuvième session de la Commission du développement durable (CDD-19) se tient au siège de l’ONU, à New York, du 2 au 13 mai

29/04/2011
Conseil économique et social
ENV/DEV/1205
Département de l’information • Service des informations et des accréditations • New York

Communiqué de base


LA DIX-NEUVIÈME SESSION DE LA COMMISSION DU DÉVELOPPEMENT DURABLE (CDD-19)

SE TIENT AU SIÈGE DE L’ONU, À NEW YORK, DU 2 AU 13 MAI


Le concept d’« économie verte » sera au cœur des débats


Pour ce qui sera sa dernière session avant la tenue de la Conférence des Nations Unies sur le développement durable, dont les travaux auront lieu en juin 2012 à Rio, la Commission du développement durable (CDD) se réunira du 2 au 13 mai au Siège de l’ONU, à New York. 


Pendant les deux semaines que durera cette dix-neuvième session de la CDD (CDD-19), les délégations étudieront des recommandations devant guider les politiques visant la promotion d’usages plus sûrs, équitables et efficaces des ressources naturelles.


Près de 1 000 représentants de gouvernements, d’organisations non gouvernementales (ONG) et d’autres segments de la société civile participeront à la CDD-19.  La deuxième semaine des travaux de la Commission sera marquée par la tenue d’un débat ministériel de haut niveau qui débutera le mercredi 11 mai.  Les ministres présents participeront à un dialogue multipartite sur « la voie à suivre » pour parvenir au développement durable ainsi qu’à des tables rondes thématiques.


Les décisions que prendra la Commission à l’issue de ses travaux pourraient servir de base aux travaux de la Conférence de Rio, prévue l’année prochaine, et faciliter, ce faisant, la transition des pays vers l’« économie verte » tout en poursuivant les efforts engagés au plan international pour réduire la pauvreté.


Au moment où de nombreux États font face à la hausse des prix de base de nombreux produits et aux conséquences néfastes d’une consommation effrénée, les 53 pays membres de la CDD examineront des options politiques qui peuvent être choisies pour promouvoir des modes durables de consommation et de production, ainsi que pour sécuriser l’utilisation des produits chimiques et pour améliorer la gestion des déchets, des systèmes de transport, et rendre plus durables et plus propres les pratiques d’extraction minière. 


Dans un rapport de la Division du développement durable de l’ONU intitulé « Tendances en matière de développement durable », il est indiqué que, du fait des usages et des exploitations non viables et inéquitables des ressources naturelles, de nombreux écosystèmes ont déjà atteint le point de non-retour.  Dans ce contexte, les changements climatiques, la perte de la biodiversité, la dégradation croissante des terres et les pénuries de plus en plus sévères d’eau potable sont autant de problèmes urgents à résoudre.  Actuellement, seulement 15% de la population de la planète utilisent 50% des ressources mondiales.  Si cette situation devait perdurer, il se pourrait qu’à l’horizon 2030, deux planètes de la dimension de la Terre seraient nécessaires pour pouvoir répondre aux besoins de l’humanité.


Le Président de la Commission du développement durable, et Ministre de l’environnement et des forêts de la Roumanie, M. Laszlo Borbély, estime que l’impact considérable des récentes crises « a mis en lumière l’importance qui doit être accordée à la coopération, à la recherche du consensus et à la communication, ainsi qu’à l’implication des parties prenantes pertinentes au processus de décision politique dans les forums internationaux ». 


Pour M. Borbély, la croissance économique est certes une condition du « développement sociétal », mais elle ne doit pas être réalisée aux dépens du développement durable.  La croissance doit être, selon lui, équilibrée et prendre en compte l’environnement et ses ressources naturelles, en particulier la capacité de régénération de celles-ci ou encore la possibilité de les remplacer par d’autres types de ressources afin de réduire la pression qui s’exerce sur les écosystèmes.


Le Secrétaire général adjoint aux affaires économiques et sociales, M. Sha Zukang, a déclaré que les questions qui seront examinées par la Commission sont pertinentes pour ce qui est du concept d’économie verte, et que de nombreux éléments de la discussion auront trait au phénomène de l’urbanisation non viable.  « Dans les 50 ans à venir, de nombreux habitants des mégalopoles vivront dans l’extrême pauvreté.  Cela représentera un défi immense posé aux services municipaux tels que les transports, l’eau et l’assainissement, ainsi que la collecte des ordures », a-t-il prévenu. 


La Conférence des Nations Unies sur le développement durable « Rio+20 », marquera le vingtième anniversaire de l’adoption de l’Agenda 21, qui est le plan d’action en faveur du développement durable adopté en 1992, toujours à Rio, au Sommet de la Terre.  « Rio+20 » se penchera sur les progrès accomplis depuis le  Sommet de la Terre et sera l’occasion pour les pays de réfléchir à l’avenir de la CDD, qui fut créée à la suite du Sommet.  La décision qui sera prise concernant la Commission interviendra dans le cadre d’une discussion plus large qui débattra de la manière dont la communauté globale peut gérer le développement durable et répondre efficacement aux défis environnementaux.


Pour obtenir plus d’information sur la CDD-19, veuillez consulter le site Web suivant: www.un.org/esa/dsd.


Une partie des débats sera retransmise en direct sur le site: www.un.org/webcast.


Les représentants des médias qui n’ont pas d’accréditation de l’ONU et qui souhaitent assister aux réunions de la CDD doivent prendre contact avec le Groupe des accréditations et de la liaison avec les médias du Département de l’information des Nations Unies (DPI): au numéro de téléphone: 1 (212)-963-6934/6937 ou par Fax au numéro: 1 (212)-963-4642.  Le Groupe d’accréditation est accessible à l’adresse Web; www.un.org/en/media/accreditation


Les demandes d’interviews doivent être adressées à Dan Shepard, de la Section du développement du DPI: au numéro de téléphone: 1 (212)-963-9495 ou par courriel à l’adresse: mediainfo@un.org


*   ***   *


À l’intention des organes d’information • Document non officiel
À l’intention des organes d’information • Document non officiel.