Le Comité des ONG a examiné au total 352 demandes d’accréditation auprès de l’ECOSOC et répond favorablement à 112 organisations

3 mars 2011
ECOSOC/6469-ONG/718

Le Comité des ONG a examiné au total 352 demandes d’accréditation auprès de l’ECOSOC et répond favorablement à 112 organisations

03/03/2011
Conseil économique et social
ECOSOC/6469 ONG/718
Département de l’information • Service des informations et des accréditations • New York

LE COMITÉ DES ONG A EXAMINÉ AU TOTAL 352 DEMANDES D’ACCRÉDITATION AUPRÈS DE

L’ECOSOC ET RÉPOND FAVORABLEMENT À 112 ORGANISATIONS

Le Comité des organisations non gouvernementales (ONG) a repris aujourd’hui ses travaux pour adopter le rapport de sa session ordinaire de 2011*.  Entre le 31 janvier et le 9 février, le Comité a examiné 352 demandes d’accréditation auprès du Conseil économique et social (ECOSOC), dont un certain nombre avait été reporté depuis les sessions tenues entre 1999 et 2010.  Le Comité a répondu favorablement à 112 ONG, clos sans préjudice l’examen des dossiers de 23 autres et reporté celui de 216 autres à sa reprise de session de mai prochain.

Le Comité octroie trois types d’accréditation ou de statut; le statut consultatif général, le statut consultatif spécial et l’inscription sur la Liste.  Le statut consultatif général concerne les ONG qui poursuivent des activités couvrant la plupart des domaines d’action de l’ECOSOC.  Ces ONG sont ainsi autorisées à soumettre au Conseil des communications écrites et des pétitions, et à proposer l’inscription de points à l’ordre du jour du Conseil et de ses organes subsidiaires. 

Le statut consultatif spécial concerne des ONG internationalement reconnues pour leur compétence particulière dans certains domaines d’activité du Conseil.  Ces ONG peuvent également soumettre des communications écrites et des pétitions.  L’inscription sur la Liste concerne les ONG qui contribuent de temps à autre aux travaux du Conseil.  Celles-ci ne peuvent soumettre au Conseil que des communications écrites.

Au nom des États d’Afrique membres du Comité des ONG, le représentant du Sénégal, et ses homologues des États-Unis et de la Belgique ont félicité le Président, M. Aydan Karamanoglu, de la Turquie, pour la conduite des travaux.

Alors que le représentant sénégalais se félicitait de la vitesse avec laquelle le Comité a mené ses travaux, le représentant de la Belgique a estimé qu’il ne fallait pas se décerner de lauriers prématurément, « car la route est encore longue ».  Celui des États-Unis a souhaité que le Comité soit en mesure d’octroyer le statut consultatif aux nombreuses ONG qui le demandent depuis tant de temps.

Le Directeur du Service des ONG, M. Andrei Abramov, a indiqué au Comité qu’à cause des problèmes techniques à répétition, il fallait entièrement revoir le système « sans-papiers » sur lequel les États s’appuient pour examiner les demandes des ONG.  Cela prendra trois à quatre mois, a-t-il expliqué, soulignant que des mesures partielles seraient prises dans l’intervalle pour permettre la poursuite harmonieuse des travaux du Comité.

*        E/2011/32 (Part I)

*   ***   *

À l’intention des organes d’information • Document non officiel
À l’intention des organes d’information • Document non officiel.