L’Assemblée générale a élu le Représentant permanent du Qatar, M. Nassir Abdulaziz Al-Nasser, Président de sa soixante-sixième session

22 juin 2011
AG/11105

L’Assemblée générale a élu le Représentant permanent du Qatar, M. Nassir Abdulaziz Al-Nasser, Président de sa soixante-sixième session

22/06/2011
Assemblée générale
AG/11105
Département de l’information • Service des informations et des accréditations • New York

Assemblée générale

Soixante-cinquième session

103e séance plénière – après-midi


L’ASSEMBLÉE GÉNÉRALE A ÉLU LE REPRÉSENTANT PERMANENT DU QATAR, M. NASSIR ABDULAZIZ

AL-NASSER, PRÉSIDENT DE SA SOIXANTE-SIXIÈME SESSION


Le Représentant permanent du Qatar auprès des Nations Unies, M. Nassir Abdulaziz Al-Nasser, a été élu par acclamation, cet après-midi, Président de la soixante-sixième session de l’Assemblée générale.  L’Assemblée a également élu ses 21 vice-présidents et ses grandes commissions, leur président.


M. Al-Nasser, dont la candidature était appuyée par le Groupe des États d’Asie, a insisté sur l’« importance particulière » de la soixante-sixième session de l’Assemblée pendant laquelle, a-t-il précisé, « le monde vivra des changements importants et fera face à d’énormes défis politiques, sociaux, économiques et environnementaux ».


Le Président élu a également indiqué que « le rôle de médiation dans le règlement des différends par des moyens pacifiques » constituerait le thème du débat de haut niveau, à l’ouverture de la soixante-sixième session, demandant l’appui des États Membres à cet égard.  « Le choix de ce thème renforcera le débat et la coopération sur cette question importante, qui réside au cœur du travail des Nations Unies », a-t-il expliqué.


Le Président de la session en cours, M. Joseph Deiss, de la Suisse, a rappelé notamment que son successeur s’était déjà distingué, su sein de l’ONU, en présidant la Quatrième Commission de l’Assemblée générale chargée des questions politiques spéciales et de la décolonisation.  Il s’est aussi distingué comme Président du Groupe des 77 et la Chine et de la Commission de haut niveau sur la coopération Sud-Sud.  « Votre engagement pour les valeurs et les causes ancrées dans la Charte de l’ONU n’est plus à démontrer », lui a–t-il dit.


Le Secrétaire général, M. Ban Ki-moon, a, quant à lui, souligné que le représentant du Qatar avait eu à traiter, au cours de sa carrière internationale, « des défis cruciaux, allant de la guerre et de l’instabilité au développement durable et à la coopération Sud-Sud ».  « Et vous avez personnellement ouvert la voie sur une question qui, ma femme et moi-même, nous préoccupe beaucoup: la réponse du monde à l’autisme », lui a-t-il déclaré.


M. Ban a également mis l’accent sur le rôle du Qatar, « un acteur de plus en plus important dans l’arène internationale ».  « Beaucoup de travail nous attend », a poursuivi le Secrétaire général, en concluant: « Des millions de personnes à travers le monde regardent les Nations Unies avec espoir.  Nous devons leur répondre par l’action ».


Au nom des cinq groupes régionaux, les représentants du Sénégal, du Koweït, de la République de Moldova, de la Bolivie, d’Israël, puis le représentant des États-Unis, pays hôte, ont, à leur tour, salué l’élection de M. Al-Nasser.


L’Assemblée générale a par ailleurs désigné les 21 États Membres, dont les cinq membres permanents du Conseil de sécurité -Chine, États-Unis, Fédération de Russie, France et Royaume-Uni-, qui assumeront la vice-présidence de la soixante-sixième session. 


Il s’agit du Bénin, du Libéria, du Malawi, du Maroc et du Tchad, un sixième pays devant être désigné plus tard, pour le Groupe des États d’Afrique; de Fidji, du Koweït, de la République islamique d’Iran et de la République de Corée, pour le Groupe des États d’Asie; de la Hongrie, pour le Groupe des États d’Europe orientale; de la Bolivie, d’Haïti et de l’Uruguay, pour le Groupe d’Amérique latine et des Caraïbes; et de l’Australie et l’Autriche, pour le Groupe des États d’Europe occidentale et autres États.


Ainsi élus, le Président et ses Vice-Présidents ne prendront leurs fonctions qu’à partir de l’ouverture de la soixante-sixième session de l’Assemblée générale, le 13 septembre prochain.


De même, les six grandes commissions de l’Assemblée générale ont élu leur président.


M. Jarmo Viinamen, de la Finlande, présidera la Commission des questions de désarmement et de la sécurité internationale (Première Commission), M. Abulkalam Abdul Momen, du Bangladesh, la Commission économique et financière (Deuxième Commission) et M. Hussein Haniff, de la Malaisie, la Commission des questions sociales, humanitaires et culturelles (Troisième Commission).


La Commission des questions politiques spéciales et de la décolonisation (Quatrième Commission) sera présidée par Mme Simona Mirela Miculescu, de la Roumanie; la Commission des questions administratives et budgétaires (Cinquième Commission) par M. Michel Tommo Monthe, du Cameroun, et la Commission des questions juridiques (Sixième Commission) par M. Hernán Salinas Burgos, du Chili. 


La Sixième Commission est la seule à avoir complété son bureau en confiant les postes de vice-président à Mme Mattanee Kaewpanya, de la Thaïlande, M. Petr Válek, de la République tchèque et Mme Ceta Noland, des Pays-Bas.  Mme Jacqueline K. Moseti, du Kenya, assumera les fonctions de Rapporteur. 


Enfin, bénéficiaire du tirage au sort par le Secrétaire général, le Turkménistan occupera le premier siège dans le hall de l’Assemblée générale pour toute la durée de la soixante-sixième session.  La délégation turkmène sera assise à droite, face à la tribune présidentielle, et les autres États Membres suivront, par ordre alphabétique des noms des pays en anglais.


La prochaine séance de l’Assemblée générale sera annoncée dans le Journal des Nations Unies. 


*   ***   *

À l’intention des organes d’information • Document non officiel
À l’intention des organes d’information • Document non officiel.