L’Assemblée générale adopte plusieurs recommandations de sa Cinquième Commission relatives au budget biennal 2010-2011

4 avril 2011
AG/11065

L’Assemblée générale adopte plusieurs recommandations de sa Cinquième Commission relatives au budget biennal 2010-2011

4/04/2011
Assemblée générale
AG/11065
Département de l’information • Service des informations et des accréditations • New York

Assemblée générale

Soixante-cinquième session

84e séance plénière - matin

L’ASSEMBLÉE GÉNÉRALE ADOPTE PLUSIEURS RECOMMANDATIONS DE SA CINQUIÈME COMMISSION

RELATIVES AU BUDGET BIENNAL 2010-2011

Elle invite les États à remettre au plus tard le 30 avril 2011 leurs

observations pour la première évaluation mondiale intégrée de l’état du milieu marin

L’Assemblée générale a adopté sans vote, ce matin, trois projets de résolution* relatifs au budget biennal 2010-2011, ainsi qu’un projet concernant la première évaluation mondiale intégrée de l’état du milieu marin**, par lequel elle invite les États à remettre leurs observations au plus tard le 30 avril 2011.

Parmi les recommandations faites par sa Commission des questions administratives et budgétaires (Cinquième Commission), à l’issue de la première partie de sa reprise de session, du 7 au 25 mars dernier, l’Assemblée générale a autorisé le Secrétaire général à engager jusqu’à 286 300 dollars pour le financement des dépenses connexes du Plan-cadre d’équipement (rénovation du Siège) en 2011 et 71 300 dollars pour l’élaboration du système de suivi en ligne permettant de suivre la mise en œuvre des recommandations du Corps commun d’inspection (CCI).

L’Assemblée s’est également prononcée sur les incidences budgétaires de l’entrée en vigueur de la Convention internationale pour la protection de toutes les personnes contre les disparitions forcées, en décidant de financer, au moyen des crédits déjà ouverts au budget biennal 2010-2011, des dépenses additionnelles d’un montant de 815 625 dollars.  

Elle a, en outre, approuvé le budget du Bureau des Nations Unies au Burundi (BNUB) pour la période du 1er janvier au 31 décembre 2011, d’un montant de 22 millions 145 800 dollars, dont 14 millions 641 200 dollars étaient déjà approuvés au titre du Bureau intégré des Nations Unies au Burundi (BINUB), prédécesseur du BNUB.  

Elle a approuvé un montant de 24 600 dollars pour le financement du poste du Représentant du Secrétaire général auprès du Conseil international consultatif et de contrôle (CICC) du Fonds de développement pour l’Iraq du 1er janvier au 30 juin 2011.

Elle a fixé la nouvelle rémunération annuelle du Vice-Président de la Commission de la fonction publique internationale (CFPI) et des Présidents de la CFPI et du Comité consultatif pour les questions administratives et budgétaires (CCQAB), respectivement à 214 833 dollars et à 224 833 dollars.  

Elle a prié le Secrétaire général de confier au Bureau des services de contrôle interne (BSCI) le soin de procéder à un audit complet de toutes les activités touchant les voyages par avion et des pratiques y afférentes. 

Elle l’a également prié de prendre d’urgence des dispositions pour améliorer la gestion à l’ONU des voyages par avion et de s’employer à faire l’utilisation la plus efficace et rationnelle des ressources allouées à ces voyages, notamment en appliquant les mesures exposées dans l’annexe à la résolution. 

En adoptant un projet de résolution intitulé « Corps commun d’inspection: rapport pour 2010 et programme de travail pour 2011 », l’Assemblée générale a invité les organisations participantes au CCI à faire tout leur possible pour contribuer, dans le cadre de l’accord de participation aux coûts, au financement du système de suivi en ligne en 2011.

Le CCI est le seul organe de contrôle extérieur indépendant du système des Nations Unies à être mandaté pour conduire des évaluations, des inspections et des enquêtes à l’échelle du système.

Elle réitère la demande faite dans sa résolution 64/262 de présenter les ressources nécessaires à la réalisation de la stratégie à moyen et à long termes pour 2010-2019, dans le cadre des futurs projets de budget-programme, y compris ceux pour l’exercice biennal 2012-2013. 

Par ailleurs, l’Assemblée générale a prié le Secrétaire général de convoquer, pour les 27 et 28 juin 2011, la deuxième réunion du Groupe de travail spécial plénier afin d’examiner des questions en suspens.

Elle a invité les États à remettre, au plus tard le 30 avril 2011, leurs observations pour la première évaluation mondiale intégrée de l’état du milieu marin, y compris les aspects socioéconomiques.

Ayant examiné le rapport de la première réunion du Groupe de travail spécial plénier***, l’Assemblée générale a en outre invité le Groupe d’experts à envisager les moyens de tirer parti des systèmes existants pour gérer les renseignements qui constitueront la base de l’évaluation mondiale de l’état du milieu marin et à faire rapport de ses conclusions, au plus tard le 30 mai 2011, au Groupe de travail. 

La prochaine réunion de l’Assemblée générale sera annoncée dans le Journal des Nations Unies.

* A/C.5/65/L.27 et A/C.5/65/L.28 contenus dans le document A/65/646/Add.2 et A/C.5/65/L.29 contenu dans le document A/65/796

** A/65/L.65

*** A/65/759

*   ***   *

À l’intention des organes d’information • Document non officiel
À l’intention des organes d’information • Document non officiel.