Ouverture du douzième Congrès des Nations Unies pour la prévention du crime et la justice pénale le 12 avril à Salvador, au Brésil

8 avril 2010
SOC/CP/346

Ouverture du douzième Congrès des Nations Unies pour la prévention du crime et la justice pénale le 12 avril à Salvador, au Brésil

08/04/2010
Communiqué de presse
SOC/CP/346
Département de l’information • Service des informations et des accréditations • New York

OUVERTURE DU DOUZIÈME CONGRÈS DES NATIONS UNIES POUR LA PRÉVENTION DU CRIME ET LA JUSTICE PÉNALE LE 12 AVRIL À SALVADOR, AU BRÉSIL


Le douzième Congrès des Nations Unies pour la prévention du crime et la justice pénale se tiendra à Salvador, au Brésil, du 12 au 19 avril 2010, sur le thème: « Des stratégies globales pour faire face aux défis mondiaux: les systèmes de prévention du crime et de justice pénale et leur évolution dans un monde en mutation ».


Le Congrès des Nations Unies pour la prévention du crime et la justice pénale est un forum mondial qui réunira le plus grand nombre et le plus large éventail de décideurs et de spécialistes dans ce domaine.  Plus de 3 000 participants sont attendus à cet événement, qui marquera le cinquante-cinquième anniversaire des Congrès des Nations Unies pour la prévention du crime et la justice pénale.


La séance d’ouverture, à laquelle des représentants de haut niveau de 120 pays doivent assister, aura lieu le 12 avril à 10 heures dans la salle plénière du Centro de Convenções da Bahia.


L’ordre du jour du Congrès comporte huit sujets de fond qui seront discutés en plénière et au sein de deux commissions et couvrant les questions suivantes: les enfants, les jeunes et la criminalité; le terrorisme; la prévention du crime; le trafic de migrants et la traite des personnes; le blanchiment; la cybercriminalité; la coopération internationale pour la lutte contre la criminalité; et la violence à l’encontre des travailleurs migrants et de leur famille.


Outre ces huit questions, le Congrès mettra l’accent sur le rôle du système de justice pénale en tant que pilier essentiel de l’architecture de l’état de droit et la nécessité d’établir des sociétés plus sûres et plus justes comme condition préalable au développement et à la réalisation des Objectifs du Millénaire pour le développement (OMD).


Cinq ateliers seront également organisés dans le cadre du Congrès et traiteront des thèmes suivants: formation concernant le cadre normatif international de la justice pénale au service de l’état de droit; enquête sur les meilleures pratiques, notamment des Nations Unies, concernant le traitement des détenus dans le système de justice pénale; approches pratiques en matière de prévention de la délinquance urbaine; liens entre le trafic de drogues et d’autres formes de criminalité organisée: lutte internationale coordonnée; stratégies et meilleures pratiques visant à prévenir la surpopulation carcérale.


Un segment de haut niveau aura lieu pendant les trois derniers jours du Congrès (du 17 au 19 avril), au cours duquel plus de 25 ministres et autres représentants gouvernementaux de haut niveau aborderont les principales questions de fond inscrites à l’ordre du jour.


Le Congrès adoptera une déclaration politique qui sera ensuite présentée à la Commission pour la prévention du crime et la justice pénale lors de sa dix-neuvième session, à Vienne, du 17 au 21 mai 2010.


Plus de 70 réunions organisées par des organisations non gouvernementales (ONG) se tiendront en marge du Congrès et couvriront les questions liées à la prévention du crime, à la justice pénale et à l’état de droit.


Depuis 1955, le Congrès des Nations Unies pour la prévention du crime et la justice pénale a lieu tous les cinq ans dans une région du monde différente.  Il contribue à l'élaboration de politiques internationales et nationales et à la promotion d'idées et d'approches originales pour aborder les questions complexes qui sont au cœur de l'une des principales institutions de l'État moderne: le système de justice pénale.


Le premier Congrès a eu lieu à Genève, en Suisse, et a rassemblé 512 participants, représentant 51 gouvernements et 43 ONG.  Le dernier s’est déroulé en 2005 à Bangkok, en Thaïlande, et a réuni plus de 3 000 participants, représentant 129 gouvernements et 35 ONG.


Accréditations sur le lieu du Congrès:


Les inscriptions débuteront le vendredi 9 avril 2010, le guichet d'inscription étant ouvert de 10 heures à 18 heures.  À partir du samedi 10 avril 2010, celui-ci sera ouvert de 8 heures à 18 heures, et les 16 et 17 avril de 8 heures à 21 heures.  Afin d’éviter des retards, les journalistes sont encouragés à s’inscrire en ligne à l’avance.  Le formulaire et d’autres informations sont disponibles sur le site Internet du Service d'information des Nations Unies (SINU) de Vienne.


Pour les questions relatives aux médias, prière de contacter M. Maher Nasser, Porte-parole du douzième Congrès des Nations Unies sur la prévention du crime et la justice pénale et Directeur du SINU de Vienne, mobile: (+ 43-699) 1459-5676; email: maher.nasser@unvienna.org, ou Mme Jaya Mohan, fonctionnaire à l’information, SINU Vienne, mobile: (+ 43-699) 1459-4448; email: jaya.mohan@unvienna.org.


Pour de plus amples informations sur les accréditations des médias, prière de contacter Veronika Crowe-Mayerhofer, Assistante à l’accréditation, SINU Vienne, mobile: (+ 43-699) 1459-3342; email: press@unvienna.org.


Site Internet: www.unis.unvienna.org.


*   ***   *

À l’intention des organes d’information • Document non officiel
À l’intention des organes d’information • Document non officiel.