Ban Ki-moon exprime ses plus graves préoccupations au Président du Conseil de sécurité à la suite de l’attaque lancée par la République populaire démocratique de Corée

23 novembre 2010
SG/SM/13271

Ban Ki-moon exprime ses plus graves préoccupations au Président du Conseil de sécurité à la suite de l’attaque lancée par la République populaire démocratique de Corée

23/11/2010
Secrétaire général
SG/SM/13271
Département de l’information • Service des informations et des accréditations • New York

BAN KI-MOON EXPRIME SES PLUS GRAVES PRÉOCCUPATIONS AU PRÉSIDENT DU CONSEIL DE SÉCURITÉ

À LA SUITE DE L’ATTAQUE LANCÉE PAR LA RÉPUBLIQUE POPULAIRE DÉMOCRATIQUE DE CORÉE

La déclaration suivante a été communiquée aujourd’hui par le Porte-parole du Secrétaire général de l’ONU, M. Ban Ki-moon:

Le Secrétaire général est profondément préoccupé par l’escalade des tensions dans la péninsule coréenne, provoquées par l’attaque d’artillerie lancée par la République populaire démocratique de Corée (RPDC) sur l’île de Yeongpyeong.  Cette attaque est l’un des incidents les plus graves depuis la fin de la guerre de Corée.

Le Secrétaire général condamne l’attaque et appelle à la retenue immédiate.  Le Secrétaire général regrette les pertes en vies humaines et adresse ses condoléances aux familles des victimes.

Le Secrétaire général insiste sur le fait que toutes les divergences doivent être résolues par des moyens pacifiques et le dialogue.

Le Secrétaire général a fait part au Président du Conseil de sécurité de ses plus graves préoccupations.

*   ***   *

À l’intention des organes d’information • Document non officiel
À l’intention des organes d’information • Document non officiel.