Ban Ki-moon se félicite du consensus sur la tenue du second tour de scrutin présidentiel et exhorte les dirigeants et les citoyens guinéens à éviter toute incitation à la violence

3 novembre 2010
SG/SM/13223-AFR/2056

Ban Ki-moon se félicite du consensus sur la tenue du second tour de scrutin présidentiel et exhorte les dirigeants et les citoyens guinéens à éviter toute incitation à la violence

3/11/2010
Secrétaire général
SG/SM/13223 AFR/2056
Département de l’information • Service des informations et des accréditations • New York

BAN KI-MOON SE FÉLICITE DU CONSENSUS SUR LA TENUE DU SECOND TOUR DE SCRUTIN PRÉSIDENTIEL ET EXHORTE

LES DIRIGEANTS ET LES CITOYENS GUINÉENS À ÉVITER TOUTE INCITATION À LA VIOLENCE

La déclaration suivante a été communiquée aujourd’hui par le Porte-parole du Secrétaire général de l’ONU, M. Ban Ki-moon:

Le Secrétaire général se dit satisfait du consensus obtenu par les parties guinéennes permettant la tenue du second tour de l’élection présidentielle, le 7 novembre prochain.  Il appelle tous les acteurs impliqués dans le processus électoral à s’assurer que cette date soit maintenue et à ce que soient établies des conditions propices au bon déroulement du scrutin.  Le Secrétaire général exhorte les candidats à respecter leurs engagements à mener une campagne pacifique et à respecter le résultat des élections. Il encourage tous les Guinéens à participer au vote.

Le Secrétaire général reste préoccupé par les violences et les intimidations qui ont donné suite, ces derniers jours, à des déplacements de population dans certaines régions de la Guinée.  Il exhorte les dirigeants nationaux et locaux, ainsi que tous les citoyens, à éviter tout acte ou déclaration pouvant inciter à la violence ou à des abus des droits de l’homme.  Il met en garde contre toute utilisation à des fins politiques de facteurs ethniques, religieux ou autres pouvant semer la discorde et rappelle que toute personne impliquée dans l’incitation à la violence ou le non respect des droits de l’homme doit en être tenue responsable.  Le Gouvernement de transition a la responsabilité de protéger et d’assurer la sécurité de tous les Guinéens, quelle que soit leur origine ethnique ou leur affiliation politique ou religieuse.

Le Secrétaire général réitère que le système des Nations Unies dans son ensemble reste disposé à soutenir la Guinée tout au long de ce processus électoral historique, ainsi qu’au lendemain du vote, pour aider à consolider la paix et le développement dans le pays.

*   ***   *

À l’intention des organes d’information • Document non officiel
À l’intention des organes d’information • Document non officiel.