Ban Ki-moon condamne l’attaque contre trois Casques bleus indiens de la MONUSCO et appelle le Gouvernement de la RDC à mener une enquête

18 août 2010
SG/SM/13063-AFR/2024-PKO/255

Ban Ki-moon condamne l’attaque contre trois Casques bleus indiens de la MONUSCO et appelle le Gouvernement de la RDC à mener une enquête

18/08/2010
Secrétaire général
SG/SM/13063 AFR/2024 PKO/255
Département de l’information • Service des informations et des accréditations • New York

BAN KI-MOON CONDAMNE L’ATTAQUE CONTRE TROIS CASQUES BLEUS INDIENS DE LA MONUSCO

ET APPELLE LE GOUVERNEMENT DE LA RDC À MENER UNE ENQU Ê TE

La déclaration suivante a été communiquée aujourd’hui par le Porte-parole du Secrétaire général de l’ONU, M. Ban Ki-moon:

Le Secrétaire général est profondément attristé par la mort de trois Casques bleus au service de la Mission de l’Organisation des Nations Unies pour la stabilisation en République démocratique du Congo (MONUSCO), tués lors d’une attaque surprise perpétrée tôt ce matin, par un groupe d’individus armés et non-identifiés sur la base opérationnelle de Kirumba dans le Nord-Kivu.  Au moins six autres Casques bleus ont été blessés lors de cette attaque dont trois grièvement.

Le Secrétaire général exprime ses condoléances les plus profondes au Gouvernement de l’Inde et aux familles des victimes.  Le Secrétaire général condamne cette attaque et exhorte le Gouvernement de la République démocratique du Congo à mener une enquête sur cet incident et à s’assurer que les auteurs soient rapidement identifiés et traduits en justice dans les plus brefs délais.

Le Secrétaire général tient à exprimer sa sincère gratitude aux femmes et aux hommes de la MONUSCO qui contribuent à la protection des civils, à l’acheminement de l’aide humanitaire et à la restauration de la paix en République démocratique du Congo.

*   ***   *

À l’intention des organes d’information • Document non officiel
À l’intention des organes d’information • Document non officiel.