Ban Ki-moon nomme M. Nigel Fisher, du Canada, au poste de Représentant spécial adjoint par intérim pour la MINUSTAH

29 avril 2010
SG/A/1233-BIO/4189-PKO/238

Ban Ki-moon nomme M. Nigel Fisher, du Canada, au poste de Représentant spécial adjoint par intérim pour la MINUSTAH

29/04/2010
Secrétaire général
SG/A/1233 BIO/4189 PKO/238
Département de l’information • Service des informations et des accréditations • New York

Notice biographique

BAN KI-MOON NOMME M. NIGEL FISHER, DU CANADA, AU POSTE DE REPRÉSENTANT

SPÉCIAL ADJOINT PAR INTÉRIM POUR LA MINUSTAH

Le Secrétaire général de l’ONU, M. Ban Ki-moon, a annoncé la nomination de M. Nigel Fisher, du Canada, au poste de Représentant spécial adjoint par intérim pour la Mission des Nations Unies pour la stabilisation en Haïti (MINUSTAH) où il assumera aussi les fonctions de Coordonnateur résident des Nations Unies et de Coordonnateur humanitaire par intérim.  M. Fisher prend la succession de Mme Kim Bolduc, également du Canada.  Le Secrétaire général exprime sa gratitude à Mme Bolduc pour son dévouement et les services qu’elle a rendus en Haïti, en particulier pour son leadership pendant la période difficile qui a suivi le tragique tremblement de terre du 12 janvier dernier.

M. Fisher apporte dans ses nouvelles fonctions une vaste expérience de leadership interculturel dans les domaines du développement international, de la sécurité humaine et du développement des enfants, en particulier dans le cadre des actions humanitaires et de développement innovantes dans les conflits et les situations postconflit.

Ayant commencé sa carrière aux Nations Unies en 1977, M. Fisher a récemment terminé son mandat de Représentant des Nations Unies pour l’évaluation après la catastrophe en Haïti.  Depuis 2005, il occupait le poste de Président et Directeur général de l’UNICEF-Canada.  M. Fisher, avec rang de Sous-Secrétaire général, a par ailleurs été Directeur exécutif du Bureau des Nations Unies pour les services d’appui aux projets et Vice-Représentant spécial pour la Mission d’assistance des Nations Unies en Afghanistan (MANUA) où il a supervisé les programmes des Nations Unies pour les actions humanitaires et de reconstruction dans ce pays.

M. Fisher a vécu et travaillé dans une douzaine de pays en développement d’Asie, du Moyen-Orient et d’Afrique.  Il a également beaucoup œuvré en faveur de la protection des enfants touchés par les conflits armés.

De nationalité canadienne, M. Fisher est marié et père de deux filles.

*   ***   *

À l’intention des organes d’information • Document non officiel
À l’intention des organes d’information • Document non officiel.