Communiqué sur la Réunion de haut niveau sur le Soudan du 24 septembre 2010

24 septembre 2010
SG/2165-AFR/2043

Communiqué sur la Réunion de haut niveau sur le Soudan du 24 septembre 2010

24/09/2010
Secrétaire général
SG/2165 AFR/2043
Département de l’information • Service des informations et des accréditations • New York

COMMUNIQUÉ SUR LA RÉUNION DE HAUT NIVEAU SUR LE SOUDAN DU 24 SEPTEMBRE 2010

(Adapté de l’anglais)

      Le communiqué suivant a été publié après la Réunion de haut niveau sur le Soudan qui s’est tenue à New York, le 24 septembre 2010:

      Le Secrétaire général des Nations Unies, M. Ban Ki-moon, a tenu aujourd’hui une Réunion de haut niveau sur le Soudan, avec la participation du Président des Etats-Unis, M. Barack Obama, pour mobiliser l’appui de la communauté internationale en faveur de la pleine mise en œuvre en temps voulu de la phase finale de l’Accord de paix global, y compris les référendums sur l’autodétermination du peuple du Sud-Soudan et sur le statut d’Abyei, et en faveur des processus de paix au Darfour et à l’est du Soudan.

Les participants ont reconnu l’engagement des parties à l’Accord de paix global en faveur du processus de paix au Soudan et se sont félicités des progrès qu’ils ont accomplis en réglant des questions complexes dans des circonstances difficiles au cours des cinq dernières années.

Les parties à l’Accord de paix global ont exprimé leur ferme engagement pour déployer tous les efforts en vue de tenir des référendums libres et crédibles selon le calendrier établi –le 9 janvier 2011- dans un climat pacifique. 

Les participants à cette Réunion de haut niveau ont réaffirmé leur engagement de respecter les résultats crédibles de ces référendums et d’assister les Soudanais à réaliser une paix durable dans l’ensemble du Soudan après la tenue de ces référendums.  Pour leur part, les parties à l’Accord ont reconnu que, nonobstant les résultats des référendums, leurs relations demeureront essentielles pour assurer le processus de transition, mettre en œuvre les accords intervenus après les référendums -y compris le contrôle des frontières, la sécurité, la citoyenneté, les questions liées à la migration, la dette, les revenus et les ressources naturelles– tout en établissant un cadre pour régler toutes les questions en suspens de manière pacifique et équitable, comme le prévoit l’Accord conclu à Mekelle, en Éthiopie, le 23 juin dernier.

Les participants ont également souligné l’importance de tenir des consultations populaires dans les États du Nil Bleu et du Sud-Kordofan qui soient inclusives et crédibles dans le respect du calendrier établi.  Ils se sont félicités du rôle de l’Union africaine, ainsi que de l’appui des partenaires internationaux et régionaux du Soudan.  Par ailleurs, se félicitant de l’engagement du Gouvernement du Soudan, du Mouvement pour la justice et la liberté et de la société civile en faveur du processus au Darfour et ont appelé tous les mouvements armés qui ne l’ont pas encore fait à rejoindre le processus de paix sans conditions ni retard.  Ils ont également appelé toutes les parties à cesser immédiatement les hostilités et à assurer un accès sans entrave à la Mission des Nations Unies et de l’Union africaine au Darfour (MINUAD) et au personnel humanitaire dans l’ensemble du Darfour.  Se félicitant que le Gouvernement du Soudan se soit engagé à mettre fin à l’impunité, à traduire en justice les auteurs de crimes et à protéger les civils, ils ont réitéré que la communauté internationale était prête à travailler avec le Gouvernement du Soudan pour mettre pleinement en œuvre ces engagements.

Notant les progrès réalisés dans l’est du Soudan, les participants ont exprimé leur appui aux investissements des donateurs, y compris par le biais de la Conférence internationale qui se tiendra au Koweït en décembre 2010. 

L’objectif principal de la communauté internationale et de toutes les parties prenantes au Soudan est la coexistence pacifique de l’ensemble du peuple du Soudan, la gouvernance démocratique, la responsabilisation, l’égalité, le respect, la justice et la création de conditions propices pour que les communautés affectées par les conflits édifient un avenir meilleur.

*   ***   *

À l’intention des organes d’information • Document non officiel
À l’intention des organes d’information • Document non officiel.