Déclaration à la presse faite par le Conseil de sécurité sur l’Iraq et le Koweït

15 juin 2010
SC/9955-IK/624

Déclaration à la presse faite par le Conseil de sécurité sur l’Iraq et le Koweït

15/06/2010
Conseil de sécurité
SC/9955 IK/624
Département de l’information • Service des informations et des accréditations • New York

DÉCLARATION À LA PRESSE FAITE PAR LE CONSEIL DE SÉCURITÉ SUR L’IRAQ ET LE KOWEÏT

On trouvera ci-après le texte de la déclaration faite à la presse, aujourd’hui, par le Président du Conseil de sécurité pour le mois de juin, M. Claude Heller (Mexico), sur l’Iraq et le Koweït:

Les membres du Conseil de sécurité ont entendu un exposé du Coordonnateur de haut niveau nommé par le Secrétaire général, l’Ambassadeur Gennady Tarasov, sur le vingt-neuvième rapport établi par le Secrétaire général en application du paragraphe 14 de la résolution 1284 (1999) du Conseil.

Ils ont salué les efforts déployés par l’Ambassadeur Tarasov ainsi que le travail important accompli par le Comité international de la Croix-Rouge, la Commission tripartite et sa sous-commission technique pendant la période considérée.

Les membres du Conseil ont noté que la période de renforcement de la confiance et de la coopération entre l’Iraq et le Koweït, qui avait débuté en avril 2009, s’était révélée utile et ils se sont félicités du renforcement de la coopération entre les Gouvernements iraquien et koweïtien, qui permettait des évolutions positives sur le terrain, notamment la découverte au Koweït d’Iraquiens portés disparus et la mise en œuvre d’un plan concerté visant à déterminer si des Koweïtiens portés disparus étaient inhumés dans de nouveaux sites en Iraq.  Ils ont toutefois constaté qu’aucune dépouille confirmée de nationaux du Koweït ou de pays tiers n’avait été trouvée durant la période considérée et ont une nouvelle fois exprimé leur profonde sympathie et leurs condoléances aux familles des victimes.

Les membres du Conseil ont salué les mesures positives prises par le Gouvernement iraquien, notamment la publication sur le site Web du Ministère des droits de l’homme de la photographie et du nom des personnes disparues, la demande faite à quiconque possédant des renseignements de se manifester, et la création d’une commission interministérielle chargée de faire progresser le dossier des personnes disparues.

Les membres du Conseil ont noté que peu de progrès avaient été accomplis pour faire la lumière sur le sort des archives nationales koweïtiennes. Ils ont salué l’annonce par laquelle le Gouvernement iraquien, dans son journal officiel, a demandé à toute personne en possession de documents ou autres biens koweïtiens de se mettre en relation avec le Ministère iraquien des affaires étrangères.

Les membres du Conseil de sécurité se sont félicités de la décision prise par le Gouvernement koweïtien de financer un projet de 974 000 dollars parrainé par la Mission d’assistance des Nations Unies pour l’Iraq (MANUI) et par le Bureau des Nations Unies pour les services d’appui aux projets (UNOPS), qui vise à renforcer les capacités du Ministère iraquien des droits de l’homme dans les domaines de l’excavation des charniers et de l’identification des personnes disparues.  Ils ont pris note du plan d’action établi par le Gouvernement koweïtien et remis à la Sous-Commission technique.

Les membres du Conseil ont appuyé l’appel du Secrétaire général qui a invité l’Iraq et le Koweït à continuer d’agir dans l’esprit du processus de renforcement de la confiance et de la coopération et d’appliquer cet esprit au règlement d’un plus grand nombre de questions en suspens entre les deux pays, permettant ainsi d’améliorer leurs relations de bon voisinage et de promouvoir la stabilité régionale.

Les membres du Conseil de sécurité ont appuyé la recommandation du Secrétaire général tendant à ce que le financement du mandat du Coordonnateur de haut niveau soit prorogé de six mois supplémentaires afin de permettre à celui-ci de tirer parti de la dynamique actuelle qui est favorable à l’application des dispositions du paragraphe 14 de la résolution 1284 (1999) du Conseil.

Les membres du Conseil se sont déclarés prêts à examiner cette question dans le cadre de l’examen du rapport présenté par le Secrétaire général en application du paragraphe 5 de la résolution 1859 (2008) du Conseil.

*   ***   *

À l’intention des organes d’information • Document non officiel
À l’intention des organes d’information • Document non officiel.