Déclaration à la presse du Conseil de sécurité sur la violence en Iraq

10 novembre 2010
SC/10081-IK/628

Déclaration à la presse du Conseil de sécurité sur la violence en Iraq

10/11/2010
Conseil de sécurité
SC/10081 IK/628
Département de l’information • Service des informations et des accréditations • New York

DÉCLARATION À LA PRESSE DU CONSEIL DE SÉCURITÉ SUR LA VIOLENCE EN IRAQ

On trouvera ci-après le texte de la déclaration à la presse faite aujourd’hui par le Président du Conseil de sécurité pour le mois de novembre, M. Mark Lyall Grant (Royaume-Uni), sur la violence en Iraq:

Les membres du Conseil de sécurité se sont dits consternés par la récente vague d’attentats terroristes en Iraq, qu’ils ont condamnés dans les termes les plus énergiques, dont celui d’aujourd’hui, qui a fait de nombreux morts et des centaines de blessés parmi les civils.  Les attentats ont délibérément visé des lieux de rassemblement de civils, notamment des lieux de culte chrétiens et musulmans.  Les membres du Conseil de sécurité ont présenté leurs sincères condoléances aux familles des victimes et réaffirmé leur soutien au peuple et au Gouvernement iraquiens ainsi que leur attachement à la sécurité de l’Iraq.

Les membres du Conseil de sécurité ont condamné tous les actes de violence et l’incitation à de tels actes, notamment ceux qui sont motivés par la haine religieuse, et se sont déclarés confiants que le peuple iraquien continuera de rejeter résolument toute tentative de la part des extrémistes de faire naître des tensions sectaires.

Les membres du Conseil de sécurité ont condamné en outre l’attentat du 19 octobre qui a visé le convoi du Représentant spécial du Secrétaire général et d’autres fonctionnaires de l’Organisation des Nations Unies.  Si tous les fonctionnaires de l’ONU s’en sont sortis indemnes, un membre des Forces de sécurité iraquiennes a malheureusement été tué et plusieurs autres ont été blessés.  Les membres du Conseil de sécurité ont également présenté leurs sincères condoléances aux familles des victimes et ont fait part de leur soutien constant à la Mission d’assistance des Nations Unies pour l’Iraq (MANUI).

Les membres du Conseil de sécurité ont exprimé leur ferme appui aux mesures que ne cesse de prendre le Gouvernement iraquien pour répondre aux besoins en matière de sécurité de l’ensemble de la population iraquienne.  Ils saluent à cet égard l’action des Forces de sécurité iraquiennes, dont les membres sont également visés par les attentats en cours.

Les membres du Conseil de sécurité ont souligné qu’il était nécessaire que les auteurs, organisateurs, commanditaires et promoteurs d’actes de terrorisme répréhensibles soient traduits en justice et ont exhorté tous les États à coopérer activement avec les autorités iraquiennes, conformément aux obligations qui leur incombent en vertu du droit international et des résolutions pertinentes du Conseil de sécurité.

Les membres du Conseil de sécurité ont réaffirmé qu’il était nécessaire de lutter par tous les moyens, conformément à la Charte des Nations Unies, contre les menaces que les attentats terroristes font peser sur la paix et la sécurité internationales.  Ils ont rappelé aux États qu’ils doivent veiller à ce que les mesures qu’ils prennent pour combattre le terrorisme soient conformes à toutes les obligations que leur impose le droit international, en particulier le droit international des droits de l’homme, le droit international des réfugiés et le droit international humanitaire.

Les membres du Conseil de sécurité ont réaffirmé qu’aucun acte terroriste ne peut remettre en cause les progrès accomplis sur la voie de la paix, de la démocratie et de la reconstruction en Iraq, progrès qui sont appuyés par le peuple et le Gouvernement iraquiens et par la communauté internationale.

*   ***   *

À l’intention des organes d’information • Document non officiel
À l’intention des organes d’information • Document non officiel.