Déclaration à la presse du Conseil de sécurité sur les attentats à la bombe d’Abuja

4 octobre 2010
SC/10048-AFR/2047

Déclaration à la presse du Conseil de sécurité sur les attentats à la bombe d’Abuja

04/10/2010
Conseil de sécurité
SC/10048 AFR/2047
Département de l’information • Service des informations et des accréditations • New York

DÉCLARATION À LA PRESSE DU CONSEIL DE SÉCURITÉ SUR LES ATTENTATS À LA BOMBE D’ABUJA

On trouvera ci-après le texte de la déclaration à la presse faite le 1er  octobre par le Président du Conseil de sécurité pour le mois d’octobre, M. Ruhakana Rugunda (Ouganda), sur les attentats à la bombe d’Abuja:

Les membres du Conseil de sécurité ont condamné dans les termes les plus vigoureux les attentats à la bombe commis par des terroristes le 1er octobre 2010 à Abuja, qui ont fait de nombreux morts et blessés. Ils ont exprimé leur profonde sympathie et adressé leurs condoléances aux victimes de ce crime inqualifiable et à leur famille, ainsi qu’au peuple et au Gouvernement nigérians.

Les membres du Conseil ont réaffirmé que le terrorisme, sous toutes ses formes et dans toutes ses manifestation, est criminel et injustifiable, quelle que soit sa motivation, où que les actes soient commis et quel qu’en soient l’époque et l’auteur, et ils ont également réaffirmé qu’il était impératif de combattre par tous les moyens, comme le prévoit la Charte des Nations Unies, les menaces contre la paix et la sécurité que sont les actes de terrorisme. Ils ont rappelé aux États qu’ils devaient absolument s’assurer que les mesures prises pour lutter contre le terrorisme étaient conformes à toutes les obligations à eux faites par le droit international, en particulier le droit international des droits de l’homme et des réfugiés et le droit international humanitaire.

Les membres du Conseil ont souligné la nécessité de traduire en justice ceux qui ont perpétré, organisé, financé ou commandité ces actes de terrorisme répréhensibles, et demandé instamment aux États de coopérer activement avec les autorités nigérianes à cet égard, comme le leur imposent le droit international et les résolutions du Conseil en la matière.

Les membres du Conseil se sont à nouveau déclarés décidés à combattre toutes les formes de terrorisme, conformément aux responsabilités que la Charte des Nations Unies confère au Conseil.

*   ***   *

À l’intention des organes d’information • Document non officiel
À l’intention des organes d’information • Document non officiel.