Les Messagers de la paix et les Ambassadeurs de bonne volonté des Nations Unies se mobilisent en faveur du relèvement d’Haïti

18 février 2010
IHA/1279

Les Messagers de la paix et les Ambassadeurs de bonne volonté des Nations Unies se mobilisent en faveur du relèvement d’Haïti

18/02/2010
Communiqué de presse
IHA/1279
Département de l’information • Service des informations et des accréditations • New York

LES MESSAGERS DE LA PAIX ET LES AMBASSADEURS DE BONNE VOLONTÉ DES NATIONS UNIES

SE MOBILISENT EN FAVEUR DU RELÈVEMENT D’HAÏTI

(Adapté de l’anglais)

Les Messagers de la paix et les Ambassadeurs de bonne volonté des Nations Unies ont rapidement réagi au cours des jours qui ont suivi le tremblement de terre du 12 janvier en Haïti, pour lever des fonds, accroître la sensibilisation de l’opinion sur cette catastrophe et aider les Haïtiens à rebâtir leur pays et leur vie.

Personnalités publiques du monde des arts, des mondes académique, de la littérature, des sports et du spectacle qui contribuent à la sensibilisation sur des questions importantes pour les Nations Unies, les Messagers de la paix et les Ambassadeurs de bonne volonté participent à une série d’activités étroitement liées aux efforts menés pour aider Haïti à se relever.

Le Messager de la paix George Clooney, en collaboration avec les réseaux de la chaîne de télévision MTV, a organisé un téléthon sur le thème « Espoir pour Haïti maintenant ».  Sa diffusion mondiale, le 22 janvier, a été regardée par 83 millions de personnes et a permis d’obtenir des promesses de dons de la part des téléspectateurs à hauteur de 61 millions de dollars.  Pendant deux heures, des témoignages venant du terrain et des prestations musicales de nombreux artistes connus se sont succédé.

Les Messagers de la paix Charlize Theron et Stevie Wonder ont participé à ce téléthon en étant en contact avec les téléspectateurs dans les standards téléphoniques installés à Los Angeles.  Les bénéfices de cet événement ont été versés au Programme alimentaire mondial (PAM), au Fonds des Nations Unies pour l’enfance (UNICEF), au Fonds Clinton pour Haïti, à la Croix-Rouge et à d’autres organisations de secours qui sont à pied d’œuvre en Haïti.

Angelina Jolie, Ambassadrice de bonne volonté pour le Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugies (UNHCR), s’est rendue dans le pays les 9 et 10 février, où elle a rencontré des survivants du tremblement de terre qui sont réfugiés dans des camps installés aux alentours de la ville de Jacmel, dans le sud d’Haïti.  Depuis le tremblement de terre, plus de 500 000 personnes vivent dans des camps disséminés à travers le pays.

Mme Jolie a aussi visité une école détruite par le séisme, ainsi qu’un projet du Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) au quartier de Carrefour, à Port-au-Prince.  Le programme « travail contre rémunération » du PNUD permet à des milliers d’Haïtiens de reprendre une activité au sein de leurs communautés, ce qui les aide à rebâtir leur vie.  « Donner à la population la possibilité de travailler en vue de son propre avenir est tellement important actuellement.  Cela permet d’aider les gens à reprendre espoir et de respecter leur dignité », a dit Angelina Jolie qui a elle-même donné 1 million de dollars au Fonds pour les victimes du tremblement de terre d’Haïti de l’organisation Médecins sans frontières.

Le joueur de football Luis Figo, Ambassadeur de bonne volonté pour le Partenariat « halte à la tuberculose », est l’un des 60 joueurs de football internationaux qui ont participé au « match contre la pauvreté », à Lisbonne, le 25 janvier dernier, organisé par le PNUD en partenariat avec le club de Benefica.  Ce match a permis de lever plus de 767 000 dollars au bénéfice du programme « travail contre rémunération » du PNUD en Haïti.

« Chaque fois que nous nous retrouvons pour ce match, nous aidons à faire la différence », a indiqué l’ancien footballeur Zinédine Zidane, Ambassadeur de bonne volonté du PNUD.  « On ne peut pas dire assez combien est importante la mobilisation de chacun pour le relèvement d’Haïti après le désastre et pour les projets en cours du PNUD », a-t-il dit.

La princesse Haya Bint al-Hussein de Jordanie, Messagère de la paix, s’est rendue en Haïti le 22 janvier en apportant avec elle près de 100 tonnes de matériel de secours comme des tentes, des aliments en conserve, du matériel de purification de l’eau, des kits médicaux d’urgence et des équipements de télécommunication.  Cet envoi était organisé par International Humanitarian City, un centre international d’aide humanitaire situé à Dubai, à la demande du PAM.  La princesse Haya est repartie au Moyen-Orient avec des personnes évacuées d’Haïti.

L’Ambassadrice de bonne volonté de l’UNICEF Mia Farrow a écrit un article titré « Ce que vous pouvez faire pour les enfants d’Haïti », sur le site Web CNN.com.  Elle a aussi accordé de nombreux entretiens à différents médias pour sensibiliser sur la situation en Haïti.  Avec d’autres Ambassadeurs de bonne volonté, la chanteuse Angélique Kidjo et l’ancien enfant soldat et militant des droits de l’homme Ishmaël Beah de Sierra Leone, Mme Farrow a enregistré des avis d’intérêt général pour exhorter le public à soutenir les efforts de secours de l’UNICEF.

De son côté, le pianiste concertiste Lang Lang, Ambassadeur de bonne volonté de l’UNICEF, a annoncé que les bénéfices de son prochain concert, prévu le 21 mars au Carnegie Hall à New York, seraient reversés à l’UNICEF.

L’UNICEF a aussi fourni à ses Ambassadeurs de bonne volonté des messages importants sur Haïti qu’ils peuvent utiliser dans leurs sites de réseaux sociaux, afin d’inviter leurs fans à faire des dons sur le site www.supportunicef.org.  La reine Rania de Jordanie, Défenseure éminente de l’UNICEF, a ainsi posté sur sa page Twitter et sur son blog un appel aux dons.

L’acteur Jet Li, Ambassadeur de bonne volonté pour l’Organisation mondiale de la santé (OMS), a enregistré un message, posté sur le site Web de l’OMS et sur celui de One Foundation, dans lequel il exhorte le public à soutenir l’aide apportée après le séisme.

Le joueur de football de l’équipe de Chelsea, Michael Ballack, qui est aussi capitaine de l’équipe nationale allemande et Ambassadeur de bonne volonté pour le Programme conjoint des Nations Unies sur le VIH/sida (ONUSIDA), a appelé à aider les Haïtiens séropositifs en s’assurant qu’ils ont accès au traitement par antirétroviraux et aux soins de santé de base.

L’actrice portugaise Catarina Furtado, qui est Ambassadrice de bonne volonté du Fonds des Nations Unies pour la population (FNUAP), s’exprime aussi publiquement à travers les médias sur les besoins dans le domaine de la santé maternelle à Haïti.  Elle projette de se rendre sur le terrain cette année pour sensibiliser sur cette question au cours d’un programme spécial de télévision.

Un groupe de rock mexicain, Maná, ainsi que le musicien cubain Chucho Valdés et la chanteuse colombienne Fanny Lu, Ambassadeurs de bonne volonté pour l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), ont posté sur leurs sites et réseaux sociaux Internet des appels et liens pour effectuer des dons.  La chanteuse de jazz américaine Dee Dee Bridgewater, la chanteuse israélienne Noa et le chanteur italien Al Bano Carrisi, qui sont Ambassadeurs de bonne volonté pour la FAO, ont fait le don de bandes sonores sur iTunes’ Haiti call for action.

Le musicien français Jean-Michel Jarre et la médaillée d’or olympique jamaïcaineVeronica Campbell-Brown, tous deux Ambassadeurs de bonne volonté pour l’Organisation des Nations Unies pour l’éducation, la science et la culture (UNESCO), ont également participé aux efforts de levée de fonds et de sensibilisation.

Pour obtenir davantage d’information sur ces efforts en faveur d’Haïti, veuillez contacter Joanna Piucci, de la Division de la diffusion, au Département de l’information, à l’adresse électronique piucci@un.org, tél. +1 (212) 963-7346; ou Dina Daoud, à l’adresse daoudd@un.org; ou au numéro de téléphone:

+1 (917) 367-1088.

*   ***   *

À l’intention des organes d’information • Document non officiel
À l’intention des organes d’information • Document non officiel.