L’impact des politiques de développement sur les identités et les cultures autochtones sera débattu du 19 au 30 avril par l’instance des peuples autochtones

16 avril 2010
DH/5011

L’impact des politiques de développement sur les identités et les cultures autochtones sera débattu du 19 au 30 avril par l’instance des peuples autochtones

16/04/2010
Conseil économique et social
DH/5011
Département de l’information • Service des informations et des accréditations • New York

Communiqué de base

L’IMPACT DES POLITIQUES DE DÉVELOPPEMENT SUR LES IDENTITÉS ET LES CULTURES AUTOCHTONES SERA DÉBATTU DU 19 AU 30 AVRIL PAR L’INSTANCE DES PEUPLES AUTOCHTONES

L’impact des politiques de développement sur l’identité et la culture des peuples autochtones sera au centre des débats de la neuvième session de l'Instance permanente sur les questions autochtones qui se réunit durant deux semaines au Siège des Nations Unies (ONU), à New York, (19 - 30 avril 2010).  Ce sera l’occasion de rappeler combien la participation effective et la consultation des peuples autochtones sont essentielles à la mise en œuvre de ces politiques.  Deux mille autochtones de toutes les régions du monde participeront à cette session dans le but de procéder à des échanges et d’établir des contacts avec les membres de l’Instance, les États Membres, les agences et organismes de l’ONU et la société civile.

Le Secrétaire général des Nations Unies, M. Ban Ki-moon, ouvrira cette session de l’Instance permanente sur les questions autochtones dans le grand hall de l'Assemblée générale lundi, le 19 avril, à 11 heures.  L’Instance abordera particulièrement l’examen des articles 3 et 32 de la Déclaration des droits des peuples autochtones de l’ONU qui garantit la pleine et effective participation des peuples autochtones aux processus de développement, y compris par le biais de consultations dans l’établissement de programmes et de politiques de développement.  Alors que les connaissances et pratiques traditionnelles sont de plus en plus reconnues comme essentielles pour s’adapter aux changements climatiques et lutter contre ses effets, il est regrettable que les politiques de développement soient souvent mises en œuvre au mépris de l’identité et des spécificités culturelles des populations autochtones.  

« Peuples autochtones d’Amérique du Nord » et « Peuples autochtones et forêts »

Une demi-journée de discussion sera consacrée à la situation des peuples autochtones d’Amérique du Nord, jeudi, le 22 avril, et une autre demi-journée sera dédiée à un débat sur l’importance des forêts pour les peuples autochtones, mercredi, le 28 avril.

Événements parallèles

Plus de 80 événements parallèles prendront place durant deux semaines, à l’initiative des États Membres, des organismes de l’ONU, d’organismes intergouvernementaux, du Secrétariat ou d’autres institutions.

Une projection spéciale du film « Avatar » sera organisée le samedi 24 avril à 18 heures.  La projection du film sera suivie d’un échange et d’un dialogue avec le réalisateur d’« Avatar », James Cameron.  L’accès à cet événement se fera exclusivement sur invitation.

L’inauguration de l’exposition « Peuples autochtones et autodétermination » aura lieu mardi, le 20 avril, dans la soirée, dans le hall d’accueil de l’entrée des visiteurs du Siège de l’ONU.

La clôture de cette session de l Instance permanente sur les questions autochtones aura lieu après la soumission d’un rapport contenant les conclusions et recommandations énoncées à l’issue des travaux -le rapport contiendra aussi des projets de décision– qui seront transmises pour adoption au Conseil économique et social de l’ONU (ECOSOC).

Bref rappel concernant l’ Instance permanente sur les questions autochtones

L’Instance permanente, qui a été créée par l’ECOSOC en l’an 2000, a pour mandat de « discuter des questions autochtones dans le cadre du développement économique et social, de l’environnement, de la culture, de l’éducation, de la santé et des droits de l’homme ».  L’Instance permanente est composée de 16 experts indépendants, agissant à titre individuel.  Huit des experts membres de l’Instance sont nommés par les gouvernements.  Les huit autres le sont par les organisations autochtones existant dans leurs régions respectives.

Une conférence de presse se tiendra le lundi 19 avril à 13 h 15 à la Bibliothèque Dag Hammarskjöld du Siège de l’ONU, avec la participation de M. Carlos Mamani, Président de l’Instance, et de Mme Tonya Gonnella Frichner, Experte membre de l’Instance.  Cette conférence de presse et la session d’ouverture de l’Instance seront diffusées sur le Web et accessibles à l’adresse électronique www.un.org/webcast.

Les journalistes qui souhaitent une accréditation peuvent contacter le Groupe des accréditations et de la liaison avec les médias sur le lien électronique www.un.org/media/accreditation ou en appelant le +1 212-963-6934.

En ce qui concerne les demandes de couverture par les médias, ainsi que les demandes d’interviews avec des représentants de l’ONU ou des peuples autochtones, veuillez contacter Mme Renata Sivacolundhu par téléphone au +1 212-963-2932 ou par email à l’adresse: sivacolundhu@un.org.

Pour avoir des réponses à des questions relatives au secrétariat de l’Instance, veuillez prendre contact avec Mme Sonia Smallacombe, du Département des affaires économiques et sociales (DESA) de l’ONU au numéro de téléphone +1-917-367-5066 ou par email à l’adresse: smallacombe@un.org.

Des informations et des détails complémentaires sur la neuvième session de l’Instance permanente sur les questions autochtones peuvent être obtenus en consultant le site Internet figurant à l’adresse: www.un.org//esa/socdev/unpfii/fr/index.html.

*   ***   *

À l’intention des organes d’information • Document non officiel
À l’intention des organes d’information • Document non officiel.