Sommet sur les OMD: Lancement d’une initiative visant à sauver les vies de 16 millions de femmes et enfants (2011-2015)

22 septembre 2010
DEV/2827-FEM/1823

Sommet sur les OMD: Lancement d’une initiative visant à sauver les vies de 16 millions de femmes et enfants (2011-2015)

22/09/2010
Communiqué de presse
DEV/2827 FEM/1823
Département de l’information • Service des informations et des accréditations • New York

SOMMET SUR LES OMD: LANCEMENT D’UNE INITIATIVE VISANT À SAUVER LES VIES DE 16 MILLIONS DE FEMMES ET ENFANTS (2011-2015 )

La « Stratégie mondiale pour la santé des femmes et des enfants » reçoit des contributions de plus de 40 milliards de dollars pour les cinq prochaines années

(Adapté de l’anglais)

Nations Unies, New York, le 22 septembre 2010: « Le XXIe siècle doit être et sera différent pour toutes les femmes et tous les enfants », a déclaré le Secrétaire général des Nations Unies, M. Ban Ki-moon, ce matin, à l’occasion du lancement de la « Stratégie mondiale pour la santé des femmes et des enfants » visant à sauver la vie de 16 millions de femmes et d’enfants, dans le cadre du Sommet sur les Objectifs du Millénaire pour le développement (OMD), qui se tient du 20 au 22 septembre au Siège de l’ONU à New York.  La Stratégie mondiale pour la santé des femmes et des enfants résulte d’un effort conjoint entre les gouvernements, les organisations multilatérales, le secteur privé, les organisations de la société civile, les philanthropes et les entreprises du secteur privé.  Au cours de l’évènement spécial consacré au lancement de la Stratégie mondiale, les parties prenantes ont annoncé des contributions de plus de 40 milliards de dollars pour mettre en œuvre les engagements pris au cours des cinq prochaines années.  

La Stratégie mondiale pour la santé des femmes et des enfants est une feuille de route du Secrétaire général qui identifie les moyens financiers et les changements nécessaires pour améliorer la santé et sauver des vies.  « Nous savons ce que nous devons faire pour sauver la vie des femmes et des enfants et nous savons que le rôle des femmes et celui des enfants sont essentiels à la réalisation de tous les OMD », a déclaré le Secrétaire général.  « Aujourd’hui, nous avons un leadership dont nous avions besoin depuis longtemps », a-t-il ajouté. 

Investir dans la santé des femmes et des enfants n’est pas seulement une bonne décision, mais cela permet également d’édifier des sociétés plus stables, plus pacifiques et plus productives.  Cela contribue à réduire la pauvreté et à stimuler la croissance économique.  C’est aussi peu onéreux et permet aux femmes et aux enfants de jouir de leurs droits fondamentaux. 

Le Premier Ministre norvégien, M. Jens Stoltenberg, et la Secrétaire d’État américaine, Mme Hillary Clinton, ont salué cet effort mondial en se félicitant que jamais autant de parties prenantes ne s’étaient réunies pour sauver des vies.  Pour sa part, la Ministre de la santé de l’Inde, Mme Sujatha Rao, a estimé que cette initiative était l’occasion de reconnaître la grande importance de la santé et du bien-être des femmes et des enfants.      

Pour s’assurer de l’efficacité de la Stratégie mondiale, plusieurs institutions internationales, dont l’UNICEF, le FNUAP, ONUSIDA, l’OMS et la Banque mondiale collaboreront pour mobiliser le soutien politique et opérationnel nécessaire visant à assurer aux femmes et aux enfants l’accès aux soins et à promouvoir l’égalité des chances.  La Fondation Bill et Melinda Gates, GAVI alliance et le Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme se joindront également à cette initiative.

Les avantages de la mise en œuvre de cette Stratégie mondiale seront immenses.  Entre 2011 et 2015, elle permettra de prévenir le décès de 15 millions d’enfants de moins de cinq ans.  De même, la Stratégie mondiale permettra d’éviter 33 millions de grossesses non souhaitées ainsi que 740 000 décès résultant de complications de grossesse ou d’accouchement.  En outre, 88 millions d’enfants de moins de cinq ans seront mieux protégés contre les retards de croissance liés à la malnutrition et 120 millions d’enfants contre le risque de contracter une pneumonie.   

Depuis avril 2010, date à laquelle cette initiative avait été prise, de nombreux partenaires ont annoncé leur volonté d’appuyer sa mise en œuvre.  Leurs contributions doivent permettre d’assurer une meilleure santé, grâce à une meilleure utilisation des ressources disponibles.  Ces contributions seront suivies et mesurées de façon à s’assurer de leur bonne utilisation, mais aussi de l’efficacité des actions menées et de leurs résultats.

Contact presse: Pragati Pascale, pascale@un.org, tél: 1 (917) 587-8549 et Lyndon Haviland, Lyndon@haviland.net, tél: 1 (860) 575-7691

Pour toute information concernant cet événement, les communiqués de presse, y compris la liste des gouvernements ou institutions contributeurs, prière de consulter le site Internet suivant: http://www.un.org/fr/mdg/summit2010/ ou http://www.un.org/sg/globalstrategy.

*   ***   *

À l’intention des organes d’information • Document non officiel
À l’intention des organes d’information • Document non officiel.