Conférence de presse du Représentant permanent de la Guinée équatoriale auprès des Nations Unies, Anatolio Ndong Mba

1 septembre 2010
Conférence de presse

Conférence de presse du Représentant permanent de la Guinée équatoriale auprès des Nations Unies, Anatolio Ndong Mba

01/09/2010
Communiqué de presse
Conférence de presse
Département de l’information • Service des informations et des accréditations • New York

CONFÉRENCE DE PRESSE DU REPRÉSENTANT PERMANENT DE LA GUINÉE EQUATORIALE AUPRÈS DES NATIONS UNIES, ANATOLIO NDONG MBA


Le Gouvernement de la Guinée équatoriale conteste les allégations infondées de certains médias selon lesquelles les militaires accusés d’avoir perpétré un acte terroriste et une tentative de coup d’état en février 2009 n’auraient pas bénéficié d’un procès équitable, a déclaré cet après-midi, au cours d’une conférence de presse le Représentant permanent de la Guinée équatoriale, l’Ambassadeur Anatolio Ndong Mba.


Le 17 février 2009, un groupe d’officiers militaires avait lancé un assaut contre le Palais présidentiel de Malabo, la capitale de la Guinée équatoriale, provoquant la mort de membres de la garde présidentielle et faisant plusieurs blessés parmi les membres des forces armées, a rappelé le Représentant, qui a souligné que cet acte visait l’élimination du Président du pays, M. Obiang Nguema Mbasogo, du régime légalement établi et des institutions démocratiques.


À l’issue du procès, qui a débuté le 13 août dernier, a précisé le représentant, les quatre accusés ont été reconnus coupables de tous les chefs d’inculpation retenus contre eux et condamnés à la peine capitale, conformément aux dispositions pénales prévues par la Constitution équato-guinéenne.


C’est la raison pour laquelle le Gouvernement de la Guinée équatoriale regrette et déplore « le silence et l’indifférence » de ceux qui critiquent cette décision vis-à-vis de la conspiration qui a failli provoquer la déstabilisation complète de ses institutions démocratiques, a ajouté M. Ndong Mba. Il a rappelé que son pays avait essuyé plusieurs tentatives de coups d’État ou de renversement de l’ordre constitutionnel ces dernières années.


Répondant aux questions des journalistes, le Représentant a insisté sur les « conditions équitables et la transparence du procès des quatre hommes, compte tenu de la gravité des chefs d’accusation qui pesaient contre eux. »


*   ***   *

À l’intention des organes d’information • Document non officiel
À l’intention des organes d’information • Document non officiel.