Conférence de presse du Porte-parole du Ministère des affaires étrangères du Japon sur la visite de son Ministre, Katsuya Okada, à Washington, Ottawa et New York

31 mars 2010
Conférence de presse

Conférence de presse du Porte-parole du Ministère des affaires étrangères du Japon sur la visite de son Ministre, Katsuya Okada, à Washington, Ottawa et New York

31/03/2010
Communiqué de presse
Conférence de presse
Département de l’information • Service des informations et des accréditations • New York

CONFÉRENCE DE PRESSE DU PORTE-PAROLE DU MINISTÈRE DES AFFAIRES ÉTRANGÈRES DU JAPON SUR LA VISITE DE SON MINISTRE, KATSUYA OKADA, À WASHINGTON, OTTAWA ET NEW YORK

« Le Ministre des affaires étrangères du Japon, M. Katsuya Okada, a annoncé une contribution supplémentaire de 30 millions de dollars ce matin, au cours de la Conférence internationale des donateurs vers un nouvel avenir pour Haïti.  Cette somme s’ajoute au 70 millions déjà annoncés par le Japon en faveur d’Haïti »,  a déclaré cet après-midi, M. Kazuo Kodama, Secrétaire à la presse et Porte-parole du Ministère des affaires étrangères du Japon au cours d’une conférence de presse centrée sur le programme de la visite effectuée par M. Okada à Washington, Ottawa, et New York.

M. Kodama a indiqué que le Ministre des affaires étrangères du Japon s’est rendu à Washington dimanche pour y rencontrer le Secrétaire américain à la défense, M. Robert Gates, avant de se rendre à Ottawa, au Canada, lundi, le 29 mars, dans l’après-midi, pour y participer au Sommet des Ministres des affaires étrangères des pays du G-8.  Il a précisé que M. Okada a également eu un échange de 25 minutes avec le Secrétaire général des Nations Unies, M. Ban Ki-Moon, cet après-midi à 14 h 40.  Au cours de cet entretien, les deux hommes ont abordé les questions liées aux situations qui règnent au Myanmar, en République populaire démocratique de Corée (RPDC) et en Somalie, ainsi que la question du changement climatique.

S’agissant tout particulièrement de l’aide à Haïti, M. Kodama a indiqué que M. Okada s’est rendu dans ce pays il y a dix jours pour mieux apprécier la réponse à apporter aux besoins existants.  Reprenant les grandes lignes du discours de M. Okada à la Conférence des donateurs, le Secrétaire à la presse du Ministère des affaires étrangères du japonais a indiqué que le Japon fournirait 9 000 abris pour héberger les réfugiés et une assistance contre les maladies contagieuses en faveur de trois millions de personnes.

M. Kodama a déclaré que le débat du Sommet du G-8 a été l’occasion pour les Ministres des affaires étrangères de ce groupe d’aborder les questions de la non-prolifération nucléaire, du désarmement nucléaire, et de l’utilisation pacifique de l’énergie atomique.  Il a précisé que le Japon espérait que la Conférence d’examen 2010 du Traité de non-prolifération (TNP) qui se tiendra à New York en mai prochain, sera un succès.  Il a, d’autre part, évoqué les inquiétudes que se fait le G-8, concernant les récents développements du programme nucléaire iranien et du programme de missile balistique de la RPDC.  Parmi les autres questions, abordées par le G-8, figurent la reconstruction de l’Afghanistan, mais aussi les vulnérabilités du Yémen, de la Somalie et d’Haïti, a précisé Kazuo Kodama.

Pour ce qui est de la rencontre entre le Secrétaire général de l’ONU, M. Ban Ki-Moon, et le Ministre des affaires étrangères du Japon, M. Katsuya Okada, il a souligné que le Ministre des affaires étrangères a indiqué que le Japon examinerait la question de sa participation à la Conférence internationale pour la reconstruction de la Somalie, prévue à Istanbul, en Turquie, les 21 et 22 mai 2010.

M. Kodama a indiqué que M. Ban et M. Okada ont également partagé leur point de vue sur la nécessité de voir la RPDC rejoindre les pourparlers à Six sans condition, et qu’ils ont exprimé leur inquiétude en ce qui concerne la promulgation récente d’une nouvelle loi électorale par les autorités du Myanmar.  Cette loi ne permettra pas le déroulement d’élections libres, transparentes et inclusives, ont estimé les deux personnalités.  M. Kodama a fait part à la presse de la volonté du Ministre des affaires étrangères du Japon d’impliquer les pays asiatiques, notamment les pays de l’Association des nations d’Asie du Sud-Est (ANASE), dont est membre le Myanmar, dans la résolution de la question que pose la situation au Myanmar.  Il a indiqué que le G-8 a appelé le Myanmar à organiser un véritable dialogue national et à procéder à la libération de tous les prisonniers politiques, y compris Daw Aung-SanSuu Kyi.

Concernant la question du changement climatique, a dit M. Kodama, le Secrétaire général des Nations Unies a précisé que se tenait aujourd’hui à Londres, sous la présidence des Premiers Ministres du Royaume Uni et de l’Éthiopie, une Réunion de haut niveau sur les ressources financières nécessaires à la lutte contre le changement climatique et le réchauffement de la planète.  M. Kodama a indiqué que le Ministre des affaires étrangères du Japon a réaffirmé que le Japon s’est fixé pour objectif de réduire de 25% ses émissions de gaz a effet de serre d’ici l’année 2020.

*   ***   *

À l’intention des organes d’information • Document non officiel
À l’intention des organes d’information • Document non officiel.