Conférence de presse du Représentant permanent du Gabon et Président du Conseil de sécurité pour le mois de mars, M. Emmanuel Issoze-Ngondet

2 mars 2010
Conférence de presse

Conférence de presse du Représentant permanent du Gabon et Président du Conseil de sécurité pour le mois de mars, M. Emmanuel Issoze-Ngondet

02/03/2010
Communiqué de presse
Conférence de presse
Département de l’information • Service des informations et des accréditations • New York

CONFÉRENCE DE PRESSE DU REPRÉSENTANT PERMANENT DU GABON ET PRÉSIDENT DU CONSEIL

DE SÉCURITE POUR LE MOIS DE MARS, M. EMMANUEL ISSOZE-NGONDET


Le Représentant permanent du Gabon auprès de l’ONU, M. Emmanuel Issoze-Ngondet, qui préside le Conseil de sécurité pendant le mois de mars, a présenté devant la presse, cet après-midi, le programme de travail du Conseil qui sera marqué, le 19 mars, par un débat ouvert sur l’impact du trafic des armes illicites sur la paix et la sécurité en Afrique centrale.


Plusieurs organisations régionales seront invitées afin d’« enrichir la réflexion sur les moyens de lutter plus efficacement contre le fléau desmouvements illicites déstabilisateurs des armes légères et de petit calibre » lesquelles, a précisé l’Ambassadeur Issoze-Ngondet, « s’avèrent être de véritables armes de destruction massive étant donné le nombre élevé de victimes qu’elles causent à travers le monde, en particulier en Afrique centrale ».  M. Issoze-Ngondet a ajouté que la discussion serait suivie de la lecture d’une déclaration présidentielle.


Parmi les autres rendez-vous importants du programme de travail adopté dans la matinée par le Conseil de sécurité lors de consultations, figure l’exposé mensuel du Secrétariat sur la situation au Moyen-Orient, y compris en Palestine, le 24 mars.  Le Président du Conseil de sécurité a indiqué que le Secrétaire général pourrait lui-même faire cet exposé, à son retour d’une visite dans la région après la réunion du Quatuor à Moscou, le 19 mars.  Au cas où M. Ban Ki-moon ne participerait pas à la réunion du Conseil, c’est le Coordonnateur spécial pour le processus de paix au Moyen-Orient, M. Robert Serry, qui présentera le rapport sur la situation au Moyen-Orient, y compris en Palestine, a précisé M. Issoze-Ngondet.


Dès ce jeudi, le Conseil de sécurité entendra un exposé du Président du Comité créé par la résolution 1737 (2006) sur les sanctions contre l’Iran, le représentant du Japon, M. Yukio Takasu.  Des consultations suivront sur la situation en Afghanistan, avec un exposé du Représentant spécial du Secrétaire général pour l’Afghanistan et Chef de Mission d’assistance des Nations Unies dans ce pays (MANUA), M. Staffan de Mistura.


Le lendemain, le Représentant du Secrétaire général en Guinée-Bissau, M. Joseph Mutatoba, informera les membres du Conseil sur la situation dans le pays.  À cette occasion, la représentante du Brésil, Mme Maria Luiza Ribeiro Viotti, qui préside la formation Guinée-Bissau de la Commission de consolidation de la paix (CCP), prendra la parole.


Toujours le 5 mars, le Secrétaire général adjoint aux opérations de maintien de la paix, M. Alain Le Roy, fera, au cours de consultations, un exposé sur sa mission au Tchad où il s’est entretenu avec le Président Idriss Déby sur l’avenir de la Mission des Nations Unies en République centrafricaine et au Tchad (MINURCAT).  Le Conseil examinera une éventuelle prorogation du mandat de la Mission le 12 mars.


Le 11 mars, à l’occasion de consultations, M. Le Roy informera le Conseil de sécurité sur la consultation électorale prévue au Soudan en avril.  D’autres consultations seront consacrées, le 12 mars, à un exposé du Coordonnateur spécial des Nations Unies pour le Liban, M. Michael C. Williams et, le 16 mars, à un exposé du Président du Comité de sanctions sur la Somalie, le Représentant permanent du Mexique auprès de l’ONU, M. Claude Heller.


Le 17 mars, le Conseil de sécurité entendra un exposé sur l’Opération des Nations Unies en Côte d’Ivoire (ONUCI) et le processus électoral dans ce pays, soit de M. Le Roy, soit du Représentant spécial du Secrétaire général par intérim pour ce pays, M. Choi Young-Jin.


Le 18 mars, le Conseil examinera une éventuelle prorogation du mandat de l’Équipe de surveillance des sanctions contre la Somalie.  Ensuite, un débat aura lieu sur la Mission d’assistance des Nations Unies en Afghanistan (MANUA), avec un exposé de M. Le Roy.  Le renouvellement du mandat de la Mission sera examiné le 22 mars.


Le même jour, le Conseil de sécurité entendra un exposé du Représentant exécutif du Secrétaire général en Sierra Leone et Chef du Bureau intégré des Nations Unies dans ce pays (BINUCSIL), M. Michael von der Schulenburg.


Au cours du mois, le Conseil de sécurité pourrait également être amené à examiner le renouvellement des juges du Tribunal pénal international pour l’ex-Yougoslavie (TPIY), la situation en Haïti qui, a-t-il dit, « demeure préoccupante », de même que la question de la non-prolifération nucléaire.  Sur ce dernier point, M. Issoze-Ngondet a précisé que le Conseil de sécurité restait « vigilant ».  « D’un moment à l’autre, cette question pourrait venir sur la table du Conseil », a-t-il déclaré. 


*   ***   *

À l’intention des organes d’information • Document non officiel
À l’intention des organes d’information • Document non officiel.