Conférence de presse pour présenter le rapport 2010 de l’UIT intitulé « mesurer la société de l’information »

23 février 2010
Conférence de presse

Conférence de presse pour présenter le rapport 2010 de l’UIT intitulé « mesurer la société de l’information »

23/02/2010
Communiqué de presse
Conférence de presse
Département de l’information • Service des informations et des accréditations • New York

C ONFÉRENCE DE PRESSE POUR PRÉSENTER LE RAPPORT 2010 DE L’UIT INTITULÉ « MESURER LA SOCIÉTÉ DE L’INFORMATION »


L’Union internationale des télécommunications (UIT) a présenté, aujourd’hui, au cours d’une conférence de presse au Siège de l’ONU à New York, la version 2010 de son Rapport « Mesurer la société de l’information » qui présente l’Indice de développement des nouvelles technologies de l’information et des communications (TIC), classant 159 pays en fonction de leur niveau d’utilisation des TIC.


Le prix des services des TIC est en baisse partout dans le monde mais la connexion Internet à haut débit reste inabordable pour une grande partie de la population des pays en développement, a indiqué Susan Teltscher de l’UIT. 


L’Indice de développement des TIC qui comprend notamment l’accès à ces technologies et leur utilisation, a connu une tendance positive dans les 159 pays pris en compte.  Par exemple, les téléphones portables avaient à la fin de 2009 un taux de pénétration mondial de 67%. 


Les abonnements devraient dépasser le cap des 5 milliards en 2010 pour un produit désormais moins cher que le téléphone fixe et l’Internet.  En Afrique subsaharienne, le taux de pénétration de la téléphonie mobile est passé en 2009 à 39%mais à 1% seulement pour la connexion fixe à Internet.


Les trois premiers pays utilisateurs des TIC restent la Suède, le Luxembourg et la République de Corée.  En termes de région, après l’Europe vient la région Asie-Pacifique puis les Amériques, suivies par les pays du Golfe, la Communauté des États indépendants (CEI) et l’Afrique.  En Europe, les pays se suivent de près tandis que dans d’autres régions, comme la CEI, de grands écarts existent au niveau de l’accès et de l’utilisation.


Toutefois les économies les plus dynamiques en termes de développement des TIC sont les pays en développement, a précisé Mme Teltscher, qui a cité le Nigéria, le Cap-Vert et le Vietnam.  Même en faisant abstraction de la Chine, on constate une augmentation de l’utilisation des TIC dans le monde en développement où la croissance annuelle dans ce domaine est un peu plus élevée qu’ailleurs.


Le fossé numérique est toujours important mais il se réduit légèrement depuis 2002, a constaté la représentante de l’UIT, sauf pour les pays qui se situent au plus bas niveau et qui ont du mal à décoller. 


Les économies qui offrent les prix les plus bas sont en Asie; les premiers étant Hong Kong et Macao, en Chine, et au Singapour.  Ils sont suivis du Koweït, du Luxembourg, des États-Unis et d’autres pays européens comme le Danemark, la Norvège, le Royaume-Uni et l’Islande.


Le prix de l’abonnement fixe à Internet baisse en général mais il reste quand même assez élevé pour la majorité de la population dans les pays en développement.  La « société de l’information » continue de s’étendre dans le monde malgré la crise économique, a conclu Mme Teltscher. 


Pour davantage d’information, consulter le site www.itu.int/ict


*   ***   *

À l’intention des organes d’information • Document non officiel
À l’intention des organes d’information • Document non officiel.