Conférence de presse du Président de la quarante-huitième session de la Commission du développement social, M. Leslie Kojo Christian

3 février 2010
Conférence de presse

Conférence de presse du Président de la quarante-huitième session de la Commission du développement social, M. Leslie Kojo Christian

03/02/2010
Communiqué de presse
Conférence de presse
Département de l’information • Service des informations et des accréditations • New York

CONFÉRENCE DE PRESSE DU PRÉSIDENT DE LA QUARANTE-HUITIÈME SESSION DE LA COMMISSION DU DÉVELOPPEMENT SOCIAL, M. LESLIE KOJO CHRISTIAN

Le Représentant permanent du Ghana auprès des Nations Unies, M. Leslie Kojo Christian, a présenté à la presse, cet après-midi, les enjeux de la quarante-huitième session de la Commission du développement social (CDS), qu’il préside et qui s’est ouverte ce matin au Siège des Nations Unies, à New York.

Au cours de cette session, qui se tient jusqu’au 12 février, sous le thème prioritaire de l’« intégration sociale », la Commission discute de « questions essentielles visant à faire avancer l’agenda social établi il y a 15 ans, lors du Sommet mondial du développement social à Copenhague », a déclaré M. Christian.

Le Président de la Commission a expliqué que les délibérations portent sur l’intégration sociale des personnes handicapées, des jeunes, des personnes âgées et des familles. La Commission examine, a-t-il ajouté, les politiques développées pour faire face au chômage et aux conséquences sociales de la crise économique et financière. M. Christian a affirmé que les débats aboutiraient à une action de la Commission, qui prendrait la forme d’une résolution sur la promotion de l’intégration sociale.

Dans cette perspective, a-t-il dit, la Commission tiendra deux tables rondes de haut niveau.  La première se réunit cet après-midi à partir de 15 heures, pour commémorer le quinzième anniversaire du Sommet mondial de Copenhague, en mettant l’accent sur la marche à suivre pour promouvoir l’agenda du développement social, en particulier à la lumière des progrès mitigés accomplis concernant le respect des 10 engagements de la Déclaration de Copenhague sur le développement social.

La deuxième table ronde de haut niveau, a-t-il poursuivi, aura lieu demain, de 10 heures à 13 heures, sur le thème des « défis à relever et des leçons apprises pour promouvoir l’intégration sociale », ceci en relation avec l’éradication de la pauvreté, la promotion du plein emploi et d’un travail décent pour tous.

« Même si des avancées ont été enregistrées depuis ces 15 dernières années, parmi elles l’adoption d’instruments internationaux visant à promouvoir l’intégration et l’inclusion des femmes, des jeunes, des personnes âgées, des personnes handicapées et des autochtones, nous sommes loin de concrétiser la vision de Copenhague », a estimé le Président de la Commission.  « Il y a encore des millions de gens qui n’ont pas accès aux services de base, qui ne disposent d’aucun pouvoir et dont la voix n’est pas entendue », a-t-il poursuivi. 

C’est pourquoi, a estimé M. Christian, cette session offre une « occasion unique pour mettre en lumière l’importance de l’intégration sociale ».  De même, les résultats obtenus permettront d’« orienter les gouvernements pour développer des stratégies nationales destinées à combattre les discriminations, l’intolérance et l’injustice, et ce, en vue de créer une société plus sociale et plus inclusive ».

Lors de cette même conférence de presse, ont pris la parole le Secrétaire général à la politique sociale du Gouvernement espagnol, M. Francisco Moza, et un Conseiller du Ministère des affaires sociales du Ghana.  Ce dernier a présenté les politiques, projets et programmes mis en oeuvre au Ghana en vue de promouvoir l’intégration sociale. 

*   ***   *

À l’intention des organes d’information • Document non officiel
À l’intention des organes d’information • Document non officiel.