Conférence de presse de Mme Angela Kane, Secrétaire générale adjointe à la gestion sur le budget biennal 2010-2011

7 janvier 2010
Conférence de presse

Conférence de presse de Mme Angela Kane, Secrétaire générale adjointe à la gestion sur le budget biennal 2010-2011

07/01/2010
Communiqué de presse
Conférence de presse
Département de l’information • Service des informations et des accréditations • New York

C ONF É RENCE DE PRESSE DE MME ANGELA KANE, SECRÉTAIRE GÉNÉRALE ADJOINTE À LA GESTION SUR LE BUDGET BIENNAL 2010-2011

Lors d’une conférence de presse, Mme Angela Kane, Secrétaire générale adjointe à la gestion, a présenté ce matin les grandes lignes du budget biennal 2010-2011 de l’ONU tel qu’adopté par l’Assemblée générale le 24 décembre 2009.  Elle a indiqué que l’augmentation du nombre des missions politiques spéciales a eu des incidences considérables sur la situation budgétaire de l’Organisation, faisant observer que plus de la moitié du personnel de l’ONU est désormais impliquée dans les opérations de maintien de la paix.

Répondant aux questions de journalistes, Mme Kane a précisé que le budget biennal adopté par l'Assemblée générale était de 5,2 milliards, soit une augmentation de 16 millions de dollars par rapport aux propositions initiales du Secrétaire général.  Les missions politiques spéciales représentent à elles seules environ un milliard de dollars de ce budget, dont 569 millions de dollars pour la seule année 2010, soit une augmentation de 22% par rapport à l’exercice biennal précédent.

En dehors du chapitre « missions politiques spéciales », le budget reste stable, a-t-elle assuré en ajoutant que le Secrétaire général était conscient des difficultés liées au climat économique.  Le budget du Bureau des services centraux d’appui, chargé de l’entretien des bâtiments et des infrastructures, est resté également stable.

En revanche, le budget des travaux contractuels d'imprimerie a baissé de un million de dollars et le recours à des contractuels a été réduit de 7%.  De même, le budget destiné à assurer la continuité des opérations face à des risques comme la pandémie aviaire ou d’autres risques avait également été réduit, l'Assemblée générale s’engageant néanmoins à réexaminer ce budget lors du prochain exercice biennal 2012-2013.

Mme Kane a indiqué qu’au titre des nouvelles mesures budgétaires, l’Assemblée générale a approuvé un budget de 24 millions de dollars pour le développement du progiciel de gestion intégré (PGI) et la proposition de créer un centre d’information des Nations Unies à Luanda, en Angola.

Mme Kane a précisé que les postes de chef du Bureau de liaison à New York du Haut Commissariat des Nations Unies aux droits de l’homme (HCDH), ainsi que celui de chef du bureau de la sûreté et de la sécurité ont été portés au niveau de sous-secrétaire général.  En outre, l'Assemblée générale a décidé de créer 14 nouveaux postes au sein de l’Office de secours et de travaux des Nations Unies pour les réfugiés de Palestinedans le Proche-Orient (UNRWA), au lieu des trois proposés par le Secrétaire général.

Par ailleurs, l'Assemblée générale a demandé au Secrétaire général de ne pas prendre de mesures au sujet de la mobilité géographique, souhaitant que cette question soit abordée dans le contexte d’une approche d’ensemble plus large sur la mobilité.  La question des emplois continus a également été reportée, a fait observer Mme Kane.  Le fait que plus de la moitié du personnel de l’ONU travaille sur le terrain, a-t-elle dit, nécessite un examen plus large des incidences budgétaires de ces nouvelles mesures.

Concernant la suspension du concours national de recrutement, Mme Kane a estimé que cela était indispensable à un moment où il y avait beaucoup plus de titulaires que de postes disponibles.  Elle a ajouté qu’il avait été décidé de les reprendre parce que les pays sous-représentés s’estimaient lésés par cette suspension.

Elle a par ailleurs assuré que le poste d’Envoyé spécial pour le Myanmar était financé.  Elle a ajouté que le bâtiment principal du Secrétariat sera fermé vers la fin avril 2010 dans le cadre de la rénovation du Siège de l’ONU à New York (Plan-cadre d’équipement).  L'Assemblée générale a également décidé de poursuivre l’examen du mandat du Bureau des services de contrôle interne (BSCI) et précisé que la Division des enquêtes sera désormais en charge des enquêtes concernant les achats.  Elle a ajouté que le BSCI avait traité de dossiers sur les abus du personnel, avec la coopération du Groupe du droit administratif et du Bureau de la gestion des ressources humaines.

*   ***   *

À l’intention des organes d’information • Document non officiel
À l’intention des organes d’information • Document non officiel.