Le Secrétaire général nomme les membres du Groupe consultatif pour l'examen des capacités civiles internationales

16 mars 2010
CCP/65

Le Secrétaire général nomme les membres du Groupe consultatif pour l'examen des capacités civiles internationales

16/03/ 2010
Assemblée générale
CCP/65
Département de l’information • Service des informations et des accréditations • New York

L E SECRÉTAIRE GÉNÉRAL NOMME LES MEMBRES DU GROUPE CONSULTATIF POUR L'EXAMEN DES   CAPACITÉS CIVILES INTERNATIONALES

(Adapté de l’anglais)

New York –16 mars 2010- Les Nations Unies ont aujourd’hui annoncé la sélection des membres du Groupe consultatif pour l'examen des capacités civiles internationales.  Ce groupe, qui a été désigné par le Secrétaire général de l’ONU, M. Ban Ki-moon, est composé de personnalités provenant d’horizons différents et qui ont à la fois une expérience opérationnelle dans les situations d’après-conflits et une compréhension profonde du système des Nations Unies et de ses États Membres.  Le Groupe consultatif sera présidé par M. Jean-Marie Guéhenno, ancien Secrétaire général adjoint aux opérations de maintien de la paix.

« La constitution du groupe consultatif par le Secrétaire général est une démonstration de son profond engagement envers le renforcement des réponses internationales aux défis qui se posent à certains pays immédiatement après la fin d’un conflit », a dit la Sous-Secrétaire générale à l’appui à la consolidation de la paix, Mme Judy Cheng-Hopkins.  « Ce groupe d’experts renommés nous aidera à identifier les problèmes et à proposer des solutions réalisables permettant d’utiliser au mieux les ressources de la communauté internationale », a-t-elle ajouté.

Jean-Marie Guéhenno s’est dit confiant dans ce processus, estimant que « ce groupe, qui bénéficiera de l’assistance du Bureau d’appui à la consolidation de la paix et du soutien des États Membres, pourrait avoir une influence importante sur la capacité de la communauté internationale à fournir un appui crucial aux pays qui recherchent une paix durable ».

L’Examen des capacités civiles internationales est un élément important dans le programme d’action dont le Secrétaire général a tracé et énoncé les grandes lignes dans son rapport de l’année 2009 portant sur la consolidation de la paix au lendemain d’un conflit.  L’objectif de cet examen est d’améliorer la réaction internationale dans la période qui suit un conflit en renforçant la disponibilité, les possibilités de déploiement et l’adéquation des capacités civiles de consolidation de la paix.  Ces étapes sont essentielles pour éviter la reprise du conflit et pour poser les fondements d’un développement durable.

L’Examen permettra, notamment, de déterminer les changements qui sont nécessaires, au sein des Nations Unies, pour s’assurer que les capacités de l’Organisation soient déployées de façon efficace à travers tout le système de l’ONU et définir quel est le soutien attendu de la part des États Membres.

L’objectif est aussi de développer des idées en vue d’améliorer le lien entre l’ONU, les entités régionales, et les États Membres, afin d’assurer le déploiement au moment opportun d’un personnel civil efficace et compétent.

Les experts devront également faire des propositions sur la meilleure façon de mobiliser un personnel civil venant du sud et de recruter des personnels féminins.  Une autre de leurs missions consiste à formuler des propositions sur les moyens de s’assurer que le déploiement d’experts civils est mis au service de l’objectif de renforcement des capacités nationales dans les pays sortant de conflits.

Le processus d’examen sera inclusif, avec la participation d’États Membres, d’organisations régionales et de groupes de la société civile engagés dans la consolidation de la paix.  Une série de consultations et d’évènements s’achèvera par un Symposium international sur la capacité civile, qui aura lieu dans le courant de l’année.

Les membres du Groupe consultatif sont les suivants:

  • Jean-Marie Guéhenno (France), Président.  Ancien Secrétaire général adjoint aux opérations de maintien de la paix de l’ONU, il enseigne actuellement à l’Institut Arnold Saltzman de Columbia University;
  • Rubem Cesar Fernandez (Brésil), Directeur executif de Via Rio;
  • Ameera Haq (Bangladesh), Représentant spécial du Secrétaire général de la Mission intégrée des Nations Unies au Timor-Leste (MINUT);
  • Bruce Jones (Canada), Directeur au Centre de la coopération internationale de New York University;
  • Marjon V. Kamara (Libéria), Représentante spéciale du Libéria auprès des Nations Unies;
  • Carlos Lopez (Guinée-Bissau), Directeur exécutif de l’Institut des Nations Unies pour la formation et la recherche (UNITAR);
  • Catherine Pollard (Guyana), Sous-Secrétaire générale à la gestion des ressources humaines;
  • Michael von der Schulenburg (Allemagne), Représentant exécutif du Secrétaire général pour la Sierra Leone;
  • Mitra Vasisht (Inde), Ambassadeur de l’Inde à Cuba, en République dominicaine et en Haïti.

Pour obtenir davantage d’information sur les activités des Nations Unies et sur la consolidation de la paix, veuillez consulter le site Web figurant à l’adresse http://www.un.org/peace/peacebuilding/pbso.shtml.

Les correspondants de presse peuvent prendre contact avec Allison Cooper au numéro de téléphone 1-212-963-2073.

*   ***   *

À l’intention des organes d’information • Document non officiel
À l’intention des organes d’information • Document non officiel.