La Formation République centrafricaine de la CCP adopte les conclusions et recommandations du premier examen semestriel du cadre stratégique

25 janvier 2010
CCP/61

La Formation République centrafricaine de la CCP adopte les conclusions et recommandations du premier examen semestriel du cadre stratégique

25/01/2010
Assemblée générale
CCP/61
Département de l’information • Service des informations et des accréditations • New York

Commission de consolidation de la paix

Formation République centrafricaine

1re séance -matin

LA FORMATION RÉPUBLIQUE CENTRAFRICAINE DE LA CCP ADOPTE LES CONCLUSIONS ET RECOMMANDATIONS DU PREMIER EXAMEN SEMESTRIEL DU CADRE STRATÉGIQUE

La formation République centrafricaine de la Commission de consolidation de la paix (CCP) a adopté ce matin le projet de conclusions et recommandations du premier examen semestriel du Cadre stratégique pour la consolidation de la paix en République centrafricaine*.

Ce document, a expliqué le Président de la formation République centrafricaine de la Commission de consolidation de la paix, M. Jan Grauls (Belgique), est le résultat de deux processus d’examen conduits en parallèle à New York, pour les engagements de la CCP, et à Bangui, pour ceux de la partie nationale et de la société civile.  Il a, a-t-il précisé, « culminé lors d’un forum de haut niveau qui s’est tenu à Bangui le 8 décembre dernier », en présence d’une large délégation de la CCP.

Par ce texte, la Commission de consolidation de la paix recommanderait au Gouvernement de la République centrafricaine de « poursuivre ses efforts en vue de la mise en œuvre complète du Plan d’action pour la réforme du secteur de la sécurité mis sur pied en avril 2008 » et de « prendre toutes les mesures nécessaires pour assurer un climat propice à la tenue d’élections générales libres, régulières et pacifiques dans les délais prévus par la Constitution ».

Au cours de cette séance en présence de la Représentante spéciale du Secrétaire général en République centrafricaine, Mme Sahle-Work Zewde, qui intervenait par vidéoconférence en direct de Bangui, la Commission a indiqué que le Secrétaire général était autorisé à verser au Fonds pour la consolidation de la paix pour la République centrafricaine, la somme de 20 millions de dollars.  Ce montant s’ajoute aux 10 millions de dollars déjà versés à ce pays en 2008.

* PBC/4/CAF/L.1

*   ***   *

À l’intention des organes d’information • Document non officiel
À l’intention des organes d’information • Document non officiel.