Le nouveau Représentant permanent de la Hongrie auprès des Nations Unies présente ses lettres de créance

9 septembre 2010
BIO/4234

Le nouveau Représentant permanent de la Hongrie auprès des Nations Unies présente ses lettres de créance

09/09/2010
Communiqué de presse
BIO/4234
Département de l’information • Service des informations et des accréditations • New York

Notice biographique

LE NOUVEAU REPRÉSENTANT PERMANENT DE LA HONGRIE AUPRÈS DES NATIONS UNIES PRÉSENTE SES LETTRES DE CRÉANCE

Rédigé sur la base des informations reçues du Service du protocole et de la liaison)

Le nouveau Représentant permanent de la Hongrie auprès des Nations Unies, M. Csaba Kőrösi, a présenté aujourd’hui ses lettres de créance au Secrétaire général de l’ONU, M. Ban Ki-moon.

Avant cette nomination, M. Kőrösi était à la tête du premier et du deuxième Département européen au Ministère des affaires étrangères de son pays.  De 2002 à 2006, il a occupé le poste d’Ambassadeur de Hongrie en Grèce.  Il a également assumé, de 2001 à 2002, les fonctions de Secrétaire d’État adjoint chargé de la diplomatie multilatérale, étant à la tête du Département de l’OTAN-UEO (Organisation du Traité de l’Atlantique Nord - Union de l’Europe occidentale).

M. Kőrösi était auparavant chef de mission adjoint à l’ambassade de Hongrie à Tel-Aviv.  Il a aussi été chargé d’affaires à l’ambassade de Hongrie aux Émirats arabes unis.

Diplomate de carrière, M. Kőrösi est entré aux affaires étrangères en 1983.  Il a travaillé aux Départements du protocole, du Moyen-Orient et de l’Amérique du Nord, de l’Europe du Nord et d’Israël.

M. Kőrösi est diplômé de l’Institut des relations internationales de Moscou.  Il a aussi étudié les questions relatives au Moyen-Orient à Hebrew University.  Il a en outre suivi un cours de diplomatie à l’Université de Leeds, en 1991, puis un cours de négociation stratégique à Harvard University.

Né en 1954, M. Kőrösi est marié et père d’une fille.

*   ***   *

À l’intention des organes d’information • Document non officiel
À l’intention des organes d’information • Document non officiel.