À l’occasion de l’Année internationale de la biodiversité et pour accélérer la protection de celle-ci, l’Assemblée générale tiendra une Réunion de haut niveau, mercredi 22 septembre 2010

21 septembre 2010
AG/10990-ENV/DEV/1156

À l’occasion de l’Année internationale de la biodiversité et pour accélérer la protection de celle-ci, l’Assemblée générale tiendra une Réunion de haut niveau, mercredi 22 septembre 2010

21/09/2010
Secrétaire général
AG/10990 ENV/DEV/1156
Département de l’information • Service des informations et des accréditations • New York

Communiqué de base

À L’OCCASION DE L’ANNÉE INTERNATIONALE DE LA BIODIVERSITÉ ET POUR ACCÉLÉRER LA PROTECTION DE CELLE-CI,

L’ASSEMBLÉE GÉNÉRALE TIENDRA UNE RÉUNION DE HAUT NIVEAU, MERCREDI 22 SEPTEMBRE 2010

(Adapté de l’anglais)

L’Assemblée générale des Nations Unies tiendra, mercredi 22 septembre, une Réunion de haut niveau sur la biodiversité, au titre de sa contribution à l’Année internationale sur cette question.

Face à la perte continue de la biodiversité qui constitue un obstacle majeur pour la réalisation des Objectifs du Millénaire pour le développement, l’Assemblée générale des Nations Unies entend examiner, à cette occasion, de nouvelles stratégies pour accélérer la mise en œuvre de mesures visant à protéger et à conserver les espèces et les écosystèmes à travers le monde.

Cette réunion plénière d’une journée, qui coïncidera avec la fin du Sommet sur les Objectifs du Millénaire pour le développement, se tient à un moment où des études récentes montrent que du fait des activités humaines, le taux d’extinction des espèces est 100 fois plus important que le taux d’extinction naturelle.

La réunion entend par ailleurs stimuler l’action menée par les États Membres, en coopération avec les Nations Unies et d’autres organisations intergouvernementales.  Pour le Secrétaire exécutif de la Convention sur la diversité biologique, M. Ahmed Djoghlaf, cette réunion devrait en outre donner un nouvel élan à la dixième réunion de la Conférence des Parties à la Convention sur la diversité biologique (COP 10), qui se tiendra du 18 au 29 octobre 2010 à Nagoya au Japon, et au cours de laquelle devrait être adopté un nouveau plan stratégique pour la période 2011-2020.  Ce plan devrait inclure un objectif de la biodiversité pour 2010 et une vision pour 2050.

La Convention des Nations Unies sur la diversité biologique, qui a été signée et ratifiée par presque tous les États Membres, a joué un rôle important dans le développement d’approches permettant de traiter la diversité biologique. La mise en œuvre de cette Convention a toutefois pris du retard et le monde n’a pas atteint, en 2010, l’objectif de réduire la perte de la biodiversité.

Pour plus d’informations sur la Convention sur la diversité biologique, veuillez consulter les sites Internet suivants: www. www.cbd.int, pour des renseignements sur l’Année internationale de la biodiversité; www.cbd.int/2010 ou www.facebook.com/IYB2010; et www.cbd.int/cop10, pour le Sommet de Nagoya.

Pour obtenir d’autres informations, veuillez contacter David Ainsworth, chargé de l’information, au Secrétariat exécutif de la Convention sur la biodiversité, tél: +(514) 287-7025 ou email: david.ainsworth@cbd.int; ou Dan Shepard, du Département de l’information des Nations Unies (DPI), tél: +(212) 963-9495, email: shepard@un.org.

*   ***   *

À l’intention des organes d’information • Document non officiel
À l’intention des organes d’information • Document non officiel.