La Commission de consolidation de la paix de l’ONU et la Banque mondiale annoncent un partenariat renforcé pour la réalisation des OMD en République centrafricaine

21 septembre 2010
AFR/2036-DEV/2819-CCP/69

La Commission de consolidation de la paix de l’ONU et la Banque mondiale annoncent un partenariat renforcé pour la réalisation des OMD en République centrafricaine

21/09/2010
Communiqué de presse
AFR/2036 DEV/2819 CCP/69
Département de l’information • Service des informations et des accréditations • New York

LA COMMISSION DE CONSOLIDATION DE LA PAIX DE L’ONU ET LA BANQUE MONDIALE ANNONCENT UN PARTENARIAT RENFORCÉ POUR LA RÉALISATION DES OMD EN RÉPUBLIQUE CENTRAFRICAINE

(Adapté de l’anglais)

New York, le 20 septembre -Le premier jour du Sommet de 2010 sur les Objectifs du Millénaire pour le développement (OMD), le Secrétaire général des Nations Unies, M. Ban Ki-moon, et le Vice-Président de la Banque mondiale pour l’Afrique, M. Obiageli Ezekwesili, se sont joints au Président de la République centrafricaine, M. François Bozizé, pour mettre l’accent sur les défis de la consolidation de la paix et du développement dans son pays, qui se relève d’un conflit.  Lors d’une manifestation de haut niveau, organisée sur le thème « Répondre aux besoins de la République centrafricaine en matière de consolidation de la paix et de développement », les participants ont exprimé leur appui aux efforts entrepris par la République centrafricaine pour atteindre ses objectifs de consolidation de la paix et de développement immédiats et à long terme.

Cette réunion parallèle était organisée conjointement par la Banque mondiale et par la formation République centrafricaine de la Commission de consolidation de la paix.  Elle a rassemblé des fonctionnaires des Nations Unies, de la Banque mondiale, de la République centrafricaine, de l’Union africaine, de l’Union européenne et d’autres organisations régionales.  L’objectif de cette réunion était de donner un élan dans la perspective de la conférence des donateurs, qui doit être organisée en 2011 pour mobiliser les ressources en vue de consolider la paix après les élections et de répondre aux besoins du développement, qui sont également liés à la réalisation des OMD, d’ici à 2015.

« Les habitants de la République centrafricaine ont réalisé de véritables efforts pour s’éloigner du conflit et assurer une stabilité à long terme, le développement et la réduction de la pauvreté dans le pays.  La situation à laquelle ils font face, que l’on aurait pu qualifier, il n’y a pas si longtemps, d’urgence oubliée au carrefour d’autres conflits, mérite toute l’attention et l’appui de la communauté internationale », a déclaré le Secrétaire général.

« Les défis auxquels le pays est confronté sont aggravés par l’impact de la crise économique mondiale sur sa croissance et sur les revenus de l’exportation.  Une réforme continue et le soutien de la communauté internationale sont nécessaires pour garantir la stabilité et encourager les progrès.  C’est maintenant qu’il faut mener à bien le processus de paix, évoluer vers une paix durable et empêcher une rechute », a souligné le Vice-Président de la Banque mondiale pour l’Afrique.

« Cette collaboration unique entre la Commission de consolidation de la paix des Nations Unies et la Banque mondiale marque la volonté des deux institutions de travailler de concert pour appuyer les efforts de la République centrafricaine en vue de réaliser la paix et le développement », a déclaré M. Jan Grauls (Belgique), Président de la formation République centrafricaine de la Commission de consolidation de la paix.

Reconnaissant les progrès accomplis en matière de consolidation de la paix dans ce pays au cours des dernières années, la communauté internationale a renforcé son appui au Programme de consolidation de la paix et de développement de la République centrafricaine.  Toutefois, un appui accru des partenaires internationaux est maintenant décisif pour établir les bases d’une paix et d’un développement durables.

Pour plus d’informations, veuillez contacter:

- la Mission permanente de la Belgique auprès des Nations Unies: Filip Vanden Bulcke, tél: (212) 378-6371, courriel: filip.vandenbulcke@diplobel.fed.be; ou Dan Schreiber, tél: (212) 378-6389, courriel: dan.schreiber@diplobel.fed.be,

- le Bureau d’appui à la consolidation de la paix: Philip Helminger, tél: (917) 376-9716, courriel helminger@un.org, ou la Banque mondiale: Louise Davidson, tél: (202) 473-5106, courriel: ldavidson@worldbank.org

*   ***   *

À l’intention des organes d’information • Document non officiel
À l’intention des organes d’information • Document non officiel.