La tolérance n’est pas l’indifférence, mais le respect d’autrui et la conviction que la diversité est une richesse, affirme M. Ban Ki-moon

13 novembre 2009
SG/SM/12605-OBV/830

La tolérance n’est pas l’indifférence, mais le respect d’autrui et la conviction que la diversité est une richesse, affirme M. Ban Ki-moon

13/11/2009
Secrétaire général
SG/SM/12605
OBV/830
Département de l’information • Service des informations et des accréditations • New York

LA TOLÉRANCE N’EST PAS L’INDIFFÉRENCE, MAIS LE RESPECT D’AUTRUI ET LA CONVICTION

QUE LA DIVERSITÉ EST UNE RICHESSE, AFFIRME M. BAN KI-MOON


On trouvera, ci-après, le message du Secrétaire général de l’ONU, M. Ban Ki-moon, à l’occasion de la Journée internationale de la tolérance, le 16 novembre:


La mondialisation ne cesse de nous rapprocher les uns des autres. Les forums de discussion en ligne et les sites de réseaux sociaux nous mettent en contact avec des gens que nous ne rencontrerons jamais.  L’internationalisation des marques commerciales et l’essor des mouvements sociaux et culturels internationaux nous exposent quotidiennement aux goûts, aux opinions et aux habitudes de nos contemporains.  Nous n’avons jamais eu autant d’occasions de nous parler et de bénéficier des échanges transculturels.


Pourtant, la mondialisation risque de créer un monde plus uniforme et d’éroder cette diversité qui est l’une des grandes forces de l’humanité.  Notre nouvelle proximité risque aussi de réveiller par réaction la propension humaine à ériger des murs, à séparer les gens entre « nous » et « eux » et, trop souvent, à s’en prendre aux plus faibles, notamment les minorités nationales, ethniques, religieuses et autres.


La tolérance n’est pas synonyme d’indifférence ou d’acceptation acrimonieuse de l’autre.  Elle caractérise au contraire un mode de vie fondé sur la compréhension mutuelle, le respect d’autrui et la conviction profonde que la diversité est une richesse et non une calamité.


L’ONU promeut la tolérance sur de nombreux fronts. Nous la mettons en avant dans notre action en faveur de la paix, de la prévention des conflits, de la démocratisation et des droits de l’homme.  Nous la défendons en cultivant le dialogue et en combattant l’intolérance et l’extrémisme à travers l’Alliance des civilisations et les nombreuses initiatives éducatives et interculturelles de l’UNESCO.  Et nous continuons d’œuvrer pour l’élaboration de lois et de normes, avec notamment l’adoption de la Déclaration sur les droits des peuples autochtones en 2007 et la création la même année du Forum sur les questions relatives aux minorités.


En cette Journée internationale de la tolérance, prenons l’engagement de nous mobiliser contre l’intolérance, et défendons l’avenir de nos communautés les plus vulnérables et de l’humanité tout entière en unissant nos forces pour promouvoir la tolérance.


*   ***   *

À l’intention des organes d’information • Document non officiel
À l’intention des organes d’information • Document non officiel.