Le Secrétaire général nomme Ameerah Haq du Bangladesh Représentante spéciale pour le Timor-Leste

2 décembre 2009
SG/A/1206

Le Secrétaire général nomme Ameerah Haq du Bangladesh Représentante spéciale pour le Timor-Leste

02/12/2009
Secrétaire général
SG/A/1206
Département de l’information • Service des informations et des accréditations • New York

L E SECRÉTAIRE GÉNÉRAL NOMME AMEERAH HAQ DU BANGLADESH REPRÉSENTANTE SPÉCIALE POUR LE TIMOR-LESTE

Le Secrétaire général des Nations Unies a nommé Mme Ameerah Haq du Bangladesh Représentante spéciale et chef de la Mission intégrée de l’ONU au Timor-Leste (MINUT).  Elle succède à M. Atul Khare de l’Inde.  Le Secrétaire général exprime sa reconnaissance à M. Khare pour son dévouement et son sens des responsabilités à la tête de la MINUT ces trois dernières années.

Mme Haq apporte une grande expérience de terrain et de gestion à la Mission, particulièrement à ce niveau de responsabilité.  Elle était depuis 2007 Représentante spéciale adjointe du Secrétaire général au Soudan où elle avait notamment la charge de la coordination humanitaire.  Avant cette date, elle a été, à partir de 2004, Représentante spéciale du Secrétaire général pour l’Afghanistan où elle était aussi chargée du volet humanitaire.  Son expérience approfondie de gestionnaire dans l’appui aux activités complexes de déploiement sera d’une grande valeur pour ses nouvelles fonctions à la tête de la MINUT.

Elle avait été auparavant Administratrice adjointe et Sous-Directrice du Bureau pour la prévention des crises et le relèvement au siège du Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) à New York.  Elle a aussi représenté le PNUD en Malaisie de 1994 à 1997 et au Laos de 1991 à 1994.

Par ailleurs, Mme Haq a occupé différents postes de 1980 à 1990 au Bureau régional pour l’Asie et le Pacifique au Siège du PNUD.  Elle y a été notamment chargée de la coordination des mécanismes de l’aide pour la Thaïlande, le Myanmar et le Bhoutan.  Elle a aussi été en mission pour le Fonds de développement des Nations Unies pour les femmes (UNIFEM) de 1985 à 1987.  Elle avait débuté sa carrière en 1976 en tant que jeune experte associée à Jakarta, en Indonésie, avant d’être nommée, deux ans plus tard, en Afghanistan, en tant que Représentante résidente adjointe.

Mme Haq est titulaire de deux masters d’universités new-yorkaises, un MBA de la New York University et un en organisation et planification communautaires de la Columbia University

*   ***   *

À l’intention des organes d’information • Document non officiel
À l’intention des organes d’information • Document non officiel.