Déclaration à la presse faite par le Conseil de sécurité concernant les attentats de Bagdad

8 décembre 2009
SC/9810-IK/615

Déclaration à la presse faite par le Conseil de sécurité concernant les attentats de Bagdad

08/12/2009
Conseil de sécurité
SC/9810
IK/615
Département de l’information • Service des informations et des accréditations • New York

DÉCLARATION À LA PRESSE FAITE PAR LE CONSEIL DE SÉCURITÉ CONCERNANT LES ATTENTATS DE BAGDAD


On trouvera ci-après le texte de la déclaration faite à la presse, hier, par le Président du Conseil de sécurité pour le mois de décembre, M. Michel Kafando (Burkina Faso), sur les attentats de Bagdad:


Les membres du Conseil de sécurité ont condamné avec la plus grande fermeté la série d’attentats terroristes perpétrés le 8 décembre 2009 à Bagdad, qui ont fait un grand nombre de morts et de blessés et causé d’importants dégâts.  Les membres du Conseil de sécurité ont adressé leurs sincères condoléances aux familles des victimes et réaffirmé leur soutien au peuple et au Gouvernement iraquiens et leur attachement à la sécurité de l’Iraq.


Ils ont souligné la nécessité de traduire en justice ceux qui ont perpétré, organisé, financé et commandité ces actes de terrorisme inqualifiables.  À cette fin, ils ont invité instamment tous les États à coopérer activement avec les autorités iraquiennes, conformément aux obligations que leur imposent le droit international et les résolutions correspondantes du Conseil de sécurité.


Les membres du Conseil de sécurité ont réaffirmé qu’il fallait combattre par tous les moyens, conformément à la Charte des Nations Unies, les menaces que le terrorisme fait peser sur la paix et la sécurité internationales.  Ils ont rappelé aux États de s’assurer que les mesures prises pour lutter contre le terrorisme soient conformes aux obligations que leur impose le droit international, en particulier le droit international des droits de l’homme, le droit des réfugiés et le droit international humanitaire.


Les membres du Conseil de sécurité ont réaffirmé leur détermination à combattre toutes les formes de terrorisme, conformément aux responsabilités que leur confère la Charte des Nations Unies.


Ils ont réitéré qu’aucun acte de terrorisme ne pourrait faire reculer l’Iraq sur la voie de la paix, de la démocratie et de la reconstruction où il s’est engagé avec le soutien du peuple et du Gouvernement iraquiens et de la communauté internationale.


*   ***   *

À l’intention des organes d’information • Document non officiel
À l’intention des organes d’information • Document non officiel.