Déclaration à la presse du Conseil de sécurité sur les attentats à la bombe commis à Bagdad

19 août 2009
SC/9733-IK/608

Déclaration à la presse du Conseil de sécurité sur les attentats à la bombe commis à Bagdad

19/08/2009
Conseil de sécurité
SC/9733
IK/608
Département de l’information • Service des informations et des accréditations • New York

DÉCLARATION À LA PRESSE DU CONSEIL DE SÉCURITÉ SUR LES ATTENTATS À LA BOMBE COMMIS À BAGDAD


On trouvera ci-après le texte de la déclaration faite à la presse, aujourd’hui, par le Président du Conseil de sécurité pour le mois d’août, M. John Sawers (Royaume-Uni), sur les attentats à la bombe commis à Bagdad le 19 août:


Les membres du Conseil de sécurité condamnent dans les termes les plus vifs la série d’attentats terroristes qui a eu lieu à Bagdad le 19 août 2009 et qui a fait de nombreux morts et blessés et causé de multiples dégâts, notamment au Ministère des affaires étrangères, dans d’autres ministères et dans des missions diplomatiques.  Les membres du Conseil adressent leurs profondes condoléances aux familles des victimes et réaffirment leur soutien au peuple et au Gouvernement iraquiens ainsi que leur attachement à la sécurité du pays.


Les membres du Conseil notent que cette tragédie s’est produite lors du sixième anniversaire de l’attentat à la bombe commis contre le siège de l’ONU à Bagdad qui avait tué 22 personnes, dont le Coordonnateur des Nations Unies pour l’Iraq, Sergio Vieira de Mello.  À l’occasion de ce triste anniversaire, les membres du Conseil réitèrent leur vif soutien aux activités humanitaires de l’ONU et de son personnel en Iraq et leur gratitude à cet égard.


Les membres du Conseil soulignent qu’il est nécessaire de traduire en justice ceux qui ont commis, organisé, financé et commandité ces actes de terrorisme inqualifiables et demandent instamment à tous les États, agissant conformément aux obligations qui leur incombent en vertu du droit international et à ses résolutions pertinentes, de coopérer activement avec les autorités iraquiennes à cette fin.


Les membres du Conseil réaffirment qu’il faut lutter par tous les moyens, dans le respect de la Charte des Nations Unies, contre les menaces à la paix et à la sécurité internationales que sont les actes de terrorisme.  Ils rappellent aux États qu’ils doivent veiller à ce que les mesures prises pour lutter contre le terrorisme soient conformes à toutes leurs obligations au regard du droit international, en particulier du droit international des droits de l’homme, du droit international des réfugiés et du droit international humanitaire.


Les membres du Conseil se déclarent à nouveau résolus à lutter contre toutes les formes de terrorisme, conformément aux responsabilités qui leur sont assignées par la Charte des Nations Unies.


Les membres du Conseil réaffirment qu’aucun acte de terrorisme ne peut faire reculer la paix, la démocratie et la reconstruction en Iraq, soutenues par le peuple et le Gouvernement iraquiens et par la communauté internationale.

À l’intention des organes d’information • Document non officiel
À l’intention des organes d’information • Document non officiel.