DÉCLARATION À LA PRESSE DU CONSEIL DE SÉCURITÉ SUR LA SOMALIE

25 février 2009
SC/9600-AFR/1815

DÉCLARATION À LA PRESSE DU CONSEIL DE SÉCURITÉ SUR LA SOMALIE

25/02/2009
Conseil de sécurité
SC/9600 AFR/1815
Département de l’information • Service des informations et des accréditations • New York

DÉCLARATION À LA PRESSE DU CONSEIL DE SÉCURITÉ SUR LA SOMALIE

On trouvera ci-après le texte de la déclaration faite à la presse par le Président du Conseil de sécurité pour le mois de février, M. Yukio Takasu (Japon), sur la Somalie:

Les membres du Conseil de sécurité condamnent avec la plus grande fermeté les attentats perpétrés le 22 février 2009 contre la base de la Mission de l’Union africaine en Somalie (AMISOM) à Mogadiscio, qui ont fait 11 morts et 17 blessés parmi les soldats burundais, ainsi que les autres attaques qui auraient été commises le 24 février.  Ils présentent leurs condoléances aux familles des victimes, au peuple et au Gouvernement burundais, ainsi qu’à l’Union africaine.  Ils réitèrent leur condamnation de tous les actes de violence et d’incitation à la violence contre l’AMISOM.

Les membres du Conseil de sécurité réaffirment qu’ils sont déterminés à appuyer l’AMISOM, qui a été renforcée et qui joue un rôle primordial en contribuant à instaurer la paix et la sécurité en Somalie, et ils remercient les Gouvernements ougandais et burundais de leurs contributions.

Les membres du Conseil de sécurité saluent le processus politique en cours en Somalie, qui a abouti à l’élargissement du Parlement et à l’élection d’un nouveau président.  Ils réaffirment qu’ils soutiennent le processus de paix.

Les membres du Conseil de sécurité saluent en outre les efforts que déploie le Président Sheikh Sharif Ahmed pour renforcer le processus politique et améliorer les conditions de sécurité, et ils se félicitent que le Parlement ait approuvé le nouveau cabinet placé sous la houlette du Premier Ministre Omar Sharmarke.

Les membres du Conseil de sécurité demandent à tous les Somaliens de rejeter la violence et l’extrémisme, de s’employer à régler les différends par des moyens pacifiques et d’aider le Gouvernement dans ce sens.

Les membres du Conseil de sécurité réaffirment qu’ils soutiennent le peuple somalien et qu’ils sont déterminés à combattre le terrorisme sous toutes ses formes.

*   ***   *

À l’intention des organes d’information • Document non officiel
À l’intention des organes d’information • Document non officiel.