LE COMITÉ DE L’INFORMATION TIENDRA SA TRENTE ET UNIÈME SESSION DU 4 AU 15 MAI AU SIÈGE DE L’ONU À NEW YORK

30 avril 2009
PI/1876

LE COMITÉ DE L’INFORMATION TIENDRA SA TRENTE ET UNIÈME SESSION DU 4 AU 15 MAI AU SIÈGE DE L’ONU À NEW YORK

30/04/2009
Communiqué de presse
PI/1876
Département de l’information • Service des informations et des accréditations • New York

Communiqué de base

LE COMITÉ DE L’INFORMATION TIENDRA SA TRENTE ET UNIÈME SESSION DU 4 AU 15 MAI AU SIÈGE DE L’ONU À NEW YORK

La trente et unième session du Comité de l’information, organe intergouvernemental chargé d’évaluer les progrès des Nations Unies dans le domaine de l’information, s’ouvrira lundi 4 mai, au Siège de l’ONU à New York.

Le Comité, qui se réunira jusqu’au 15 mai, appuiera ses travaux sur les rapports d’activité des trois sous-programmes du Département de l’information (DPI) de juillet 2008 et février 2009: les services d’information, les services de diffusion et les services de communication stratégique.

En forgeant des partenariats avec les organismes des Nations Unies par l’intermédiaire du Groupe de la communication, le Département a trouvé, au cours de cette période, des moyens pratiques de coordonner ses messages, d’éviter les contradictions et d’éliminer les doubles emplois.

Dans le cadre de son approche stratégique, le DPI a également concentré ses efforts sur un certain nombre de domaines prioritaires, comme les changements climatiques, les Objectifs du Millénaire pour le développement (OMD), la violence à l’égard des femmes ou encore la défense des droits de l’homme.

Le Département de l’information a pour mandat de contribuer à la réalisation des objectifs essentiels de l’Organisation en en faisant connaître les activités et les préoccupations, de façon à toucher le public le plus large possible.

En outre, le Département de l’information poursuit son action visant à rationaliser le fonctionnement des centres d’information des Nations Unies, afin d’obtenir de meilleurs résultats.  Il se propose, à cette fin, de multiplier les partenariats aux niveaux local et régional, de recourir plus largement aux technologies de l’information et des communications (TIC) et d’assurer le renforcement des capacités du personnel.

Enfin, le Département a continué de s’employer à atteindre l’objectif de la parité entre les langues officielles sur le site Web, tout en assurant l’accès des personnes handicapées aux ressources du site et en améliorant la gestion du contenu du site.  En moyenne, il enregistre plus d’un million de pages consultées par jour.  Le Centre d’actualités de l’ONU a attiré, à lui seul, près d’un million de connexions uniques par mois, en 2008.

Une des questions qui sera soulevée pendant cette session sera la prestation de services médiatiques au cours de l’exécution du Plan-cadre d’équipement.  Même si des dispositions ont été prises, il sera indispensable de rester vigilant et de garantir qu’il n’y aura pas d’interruption dans les opérations Web et multimédias.

Composé de 110 membres, le Comité de l’information a été créé en décembre 1978 par l’Assemblée générale, lors de sa trente-troisième session, pour poursuivre l’examen des politiques et des activités de l’ONU dans le domaine de l’information.

Rapports du Secrétaire général sur les activités du Département de l’information

L’objectif des services de communication stratégique (A/AC.198/2009/2), l’un des trois sous-programmes du Département, est de contribuer aux objectifs fondamentaux des Nations Unies, en élaborant des stratégies de communication efficaces sur les questions prioritaires et en menant des campagnes de communication qui aident à faire mieux comprendre l’action de l’Organisation.  Le présent rapport passe en revue les principales activités menées par le DPI entre juillet 2008 et février 2009 pour mieux faire connaître l’action de l’ONU grâce à ses services de communication stratégique.

Il conclut que les services de communication stratégique du Département continuent à faire connaître l’ONU grâce à des produits et des activités d’information bien définis et bien ciblés.  En forgeant des partenariats avec les organismes des Nations Unies par l’intermédiaire du Groupe de la communication, le Département a également trouvé des moyens pratiques de coordonner ses messages, d’éviter les contradictions et d’éliminer les doubles emplois.  Le réseau des centres d’information des Nations Unies (UNIC), qui couvre 63 pays, est quant à lui chargé de faire connaître l’action menée par l’ONU aux populations locales.  Ces centres assurent un lien essentiel entre l’Organisation et son public mondial, en utilisant les nouvelles technologies de l’information et des communications (TIC) et en travaillant de plus en plus dans les langues locales.  Grâce à une planification minutieuse et à la coordination de leurs efforts, les UNIC sont aujourd’hui mieux équipés, mieux préparés et mieux organisés dans les pays qu’ils desservent, conclut le rapport.

Le rapport sur les services d’information (A/AC.198/2009/3) rappelle que le principal objectif du sous-programme services d’information du Département de l’information demeure la production d’une grande diversité de nouvelles et d’informations, se rapportant aux activités et aux priorités du système des Nations Unies et la prompte diffusion de ce matériel auprès du plus grand nombre.

Dans un contexte médiatique et informatique en rapide évolution, le Département a adapté ses produits et amélioré ses systèmes de diffusion de façon à continuer de répondre à la demande de ses clients dans toutes les régions du monde, en leur offrant les textes, les enregistrements sonores et les données visuelles, notamment les photographies qu’ils attendent de lui, relève le rapport.  Tout en conservant les formes de diffusion traditionnelles, il fait désormais une large part à la diffusion sur l’Internet, moyen de communication qui touche un public de plus en plus vaste dans le monde entier.

Le rapport note aussi que l’évolution spectaculaire des technologies de l’information et des communications et leur adoption par le Département de l’information a permis à ce dernier de diffuser des messages de l’ONU rapidement et de manière économique: par la radio, par la télévision et sur Internet.  L’augmentation du nombre de connexions au site Web de l’ONU au cours de la période considérée montre clairement combien ce site est apprécié du public et utile.  En moyenne, il enregistre plus d’un million de pages consultées par jour.  Le Centre d’actualités de l’ONU a attiré, à lui seul, près d’un million de connexions uniques par mois en 2008.

En dépit de ces progrès impressionnants, le Secrétariat demeure à la traîne pour ce qui est de la parité entre les langues officielles de l’ONU sur le site de l’Organisation, souligne le rapport.  Bien que, dans l’ensemble, on ait progressé, la croissance des contenus en anglais est supérieure à celle des contenus dans les autres langues.  Les États Membres appelant à la parité entre toutes les langues officielles, le Département devra s’employer avec les autres départements du Secrétariat à faire de la page d’accueil de l’ONU une source d’information véritablement multilingue.

Un autre défi à relever sera la prestation de services médiatiques sans solution de continuité au cours de l’exécution du Plan-cadre d’équipement, ajoute le rapport.  Le Département a déjà pris des mesures préparatoires voulues pour que toutes les équipes couvrant les réunions aient les accès requis.  Toutefois, en raison de la complexité de ses opérations Web et multimédias, il sera indispensable que toutes les parties demeurent vigilantes et maintiennent leur appui de façon à garantir qu’il n’y aura pas d’interruption dans les services, conclut le rapport.

Au cours de l’année écoulée, le sous-programme des services de diffusion (A/AC.198/2009/4) du DPI a permis d’améliorer et de diversifier la gamme de ses programmes, produits et services à l’intention des États Membres, de la société civile, des jeunes et du grand public.  Ce faisant, il a tiré parti des possibilités et des résultats avérés, obtenus par les méthodes traditionnelles de diffusion, ainsi que du potentiel offert par la communication électronique.

Le présent rapport contient un résumé des services de diffusion du Département de juillet 2008 à février 2009, notamment ceux qui visaient les étudiants, les enseignants et la société civile.  Il contient également un résumé des progrès réalisés sur la voie du multilinguisme et examine l’impact du Plan-cadre d’équipement sur les services de diffusion du Département.  Le rapport comprend, enfin, une annexe qui contient un rapport intérimaire sur la proposition du Département concernant le lancement d’un nouveau magazine intitulé « UN Affairs ».

Conscient à la fois des limitations et des possibilités inhérentes au processus du Plan-cadre d’équipement, la mission du DPI continuera à être déterminée par quatre éléments essentiels: la stratégie pour faire en sorte que ses activités correspondent aux priorités de l’Organisation; l’impact pour faire en sorte que chacune de ses activités touche un nombre maximum de personnes; la créativité pour capter et faire participer efficacement les audiences dans un environnement compétitif; et la diversité pour élargir la participation et la mondialisation des activités et initiatives du Département.

*   ***   *

À l’intention des organes d’information • Document non officiel
À l’intention des organes d’information • Document non officiel.