LE DÉPARTEMENT DE L’INFORMATION LANCE L’INITIATIVE « FOOTPRINTS FOR HOPE PROJECT » POUR L’ENSEIGNEMENT DES RÉALITÉS DE L’HOLOCAUSTE

26 janvier 2009
PI/1872

LE DÉPARTEMENT DE L’INFORMATION LANCE L’INITIATIVE « FOOTPRINTS FOR HOPE PROJECT » POUR L’ENSEIGNEMENT DES RÉALITÉS DE L’HOLOCAUSTE

26/01/2009
Communiqué de presse
PI/1872
Département de l’information • Service des informations et des accréditations • New York

LE DÉPARTEMENT DE L’INFORMATION LANCE L’INITIATIVE « FOOTPRINTS FOR HOPE PROJECT » POUR L’ENSEIGNEMENT DES RÉALITÉS DE L’HOLOCAUSTE

(Adapté de l’anglais)

Dans le cadre de la Journée internationale dédiée à la mémoire des victimes de l’Holocauste, le Département de l’information des Nations Unies (DPI) lance une nouvelle initiative, intitulée « Footprints for Hope Project », visant à encourager l’enseignement des réalités de l’Holocauste à travers le monde.

S’adressant à des élèves âgés de 13 ans et plus, « Footprints for Hope Project » (littéralement: « Projet des empreintes de l’espoir » rapproche le réseau mondial des centres d’information des Nations Unies (CINU) des écoles, locales pour faciliter la compréhension de l’Holocauste par les jeunes, ainsi que le respect des droits de l’homme.

Développé en partenariat avec l’Institut de l’Éducation de l’Université de Londres, et le Centre de l’Holocauste du Royaume-Uni, le matériel pédagogique et le film se concentrent sur une des images les plus douloureuses de cette tragédie: les innombrables paires de souliers qu’ont laissées derrière elles les victimes des camps de la mort nazis.  Le projet repose sur deux éléments importants: « Ordinary Things? » (« Choses ordinaires ? ») et « Footprints » (« Empreintes de pas »). 

Le premier* élément est constitué d’une activité et d’une discussion autour d’un objet historique, un simple soulier d’enfant retrouvé à Auschwitz-Birkenau, de manière à permettre aux élèves de communiquer avec les victimes de l’Holocauste.  À partir de chaussures usagées qu’ils auront peintes de couleurs vives, les jeunes élèves créeront des œuvres symbolisant un avenir meilleur.

Le second** élément consiste, quant à lui, en un court métrage pédagogique qui accompagnera ces activités, en visant notamment à stimuler l’inspiration des jeunes dans leur travail créatif.

Les matériels pédagogiques ont été produits en partenariat avec le Programme de communication « L’Holocauste et les Nations Unies », qui relève de la Division de la sensibilisation du public, du Département de l’information.  Le Programme a été établi par la résolution 60/7 de l’Assemblée générale afin d’encourager la société civile à se mobiliser pour perpétuer la mémoire de l’Holocauste et en faire connaître les réalités.  On peut en consulter les détails à l’adresse Web http://www.un.org/holocaustremembrance.

*« Ordinary Things? Discovering the Holocaust through historical artefacts? »Présentation et plan de leçon conçus par Paul Salmons, Chef de Curriculum Development, Holocaust Education Development Programme, Institute of Education ( University of London).

 ** « Footprints: Learning about the Holocaust through historical artefacts ».  Film éducatif produit par Cornelia Reetz, The Holocaust Centre, et présenté par Paul Salmons.

*   ***   *

À l’intention des organes d’information • Document non officiel
À l’intention des organes d’information • Document non officiel.