Conférence de presse sur la promotion du sport et les Objectifs du Millénaire pour le développement

29 octobre 2009
Conférence de presse

Conférence de presse sur la promotion du sport et les Objectifs du Millénaire pour le développement

29/10/2009
Communiqué de presse
Conférence de presse
Département de l’information • Service des informations et des accréditations • New York

CONFÉRENCE DE PRESSE SUR LA PROMOTION DU SPORT ET LES OBJECTIFS DU MILLÉNAIRE POUR LE DÉVELOPPEMENT

Cinq, quatre, un, huit: les chiffres de l’exploit! Le nageur dominicain Marcos Diaz tentera en solo, l’été prochain, de relier à la nage les cinq continents afin de sensibiliser le monde à la réalisation des huit Objectifs du Millénaire pour le développement (OMD), dans le cadre d’une campagne qui a été présentée à la presse, ce matin, par le Secrétaire général adjoint à la communication et à l’information, M. Kiyo Akasaka.

Les OMD ont été fragilisés par les crises économique et alimentaire mondiales et pourraient ne pas tous être atteints d’ici à 2015, comme prévu, s’est inquiété M. Akasaka, lors d’une conférence de presse conjointe au Siège des Nations Unies, à New York.

Ainsi, l’opération « Swim across the continents » (« Nager d’un continent à l’autre ») sera, selon lui, « une autre manière de mobiliser l’opinion pour soutenir les OMD ».  « Le sport et le dynamisme des athlètes sont un moyen naturel de sensibiliser de larges audiences à ces questions », a ajouté le Secrétaire général adjoint.

Spécialiste de la nage extrême, Marcos Diaz, 34 ans, devra effectuer, entre mai et août 2010, quatre traversées pour relier, symboliquement, l’Océanie, l’Asie, l’Afrique, l’Europe puis l’Amérique. 

Le premier trajet à la nage le conduira ainsi du village de Wutung, en Papouasie-Nouvelle-Guinée, à Mabo, en Indonésie, sur une distance de 18 kilomètres.  Ensuite, il accomplira une liaison de 26 kilomètres entre Mayyun, au Yémen, et Fagal, à Djibouti.  La traversée de l’Afrique à l’Europe s’effectuera par les 22 kilomètres qui séparent Point Cires, au Maroc, de Tarifa, en Espagne.  Il ne lui restera plus alors que de gagner l’Amérique, ce qu’il tentera de faire en parcourant les quelque 10 kilomètres du détroit de Béring, entre les îles de la Petite Diomède, en Fédération de Russie, et de la Grande Diomède, aux États-Unis.

Le Département de l’information des Nations Unies (DPI) participera à cette opération qui mobilisera les 63 centres d’information dans le monde.

« Ce défi, plus que physique, sera de diffuser le message », a déclaré Marcos Diaz, lors de cette même conférence de presse, qui réunissait également le Ministre des sports de la République dominicaine, M. Felipe Payano, le Représentant permanent de la République dominicaine, M. Federico Alberto Cuello Camilo, et le Directeur adjoint du Bureau de la Campagne des Objectifs du Millénaire, M. Sering Falu Njie.

Au nombre de huit, les OMD, entérinés en 2000 par les États Membres des Nations Unies dans la Déclaration du Millénaire, sont: réduire l’extrême pauvreté et la faim; assurer l’éducation primaire pour tous; promouvoir l’égalité et l’autonomisation des femmes; réduire la mortalité infantile; améliorer la santé maternelle; combattre le VIH/sida, le paludisme et d’autres maladies; assurer un environnement humain durable; et mettre en place un partenariat mondial pour le développement.

« Nous avons fait des progrès significatifs dans plusieurs domaines, mais nous ne sommes pas sur les rails pour réaliser les Objectifs », a souligné le Secrétaire général adjoint à la communication et à l’information.

Dans ce contexte, « avec cinq ans seulement avant l’échéance de 2015, le Secrétaire général, M. Ban Ki-moon, a proposé la tenue d’un sommet l’an prochain, en septembre, dont il espère qu’il galvanisera l’action et les financements indispensables à la réalisation des Objectifs », a rappelé M. Akasaka. 

M. Akasaka s’est félicité de la sensibilisation croissante de l’opinion à ces objectifs, citant par exemple le succès de la manifestation mondiale « Debout contre la pauvreté », au mois d’octobre, qui a mobilisé plus de 173 millions de personnes dans le monde, un nombre « record » et « à couper le souffle », a-t-il noté.

*   ***   *

À l’intention des organes d’information • Document non officiel
À l’intention des organes d’information • Document non officiel.