B. LYNN PASCOE SIGNALE UN NOUVEL ÉLAN DIPLOMATIQUE AU MOYEN-ORIENT MAIS UN MANQUE DE PROGRÈS DANS LA RECONSTRUCTION DE GAZA ET LA RÉCONCILIATION INTERPALESTINIENNE

20 avril 2009
CS/9638

B. LYNN PASCOE SIGNALE UN NOUVEL ÉLAN DIPLOMATIQUE AU MOYEN-ORIENT MAIS UN MANQUE DE PROGRÈS DANS LA RECONSTRUCTION DE GAZA ET LA RÉCONCILIATION INTERPALESTINIENNE

20/04/2009
Conseil de sécurité
CS/9638
Département de l’information • Service des informations et des accréditations • New York

Conseil de sécurité

6107e séance – matin

B. LYNN PASCOE SIGNALE UN NOUVEL ÉLAN DIPLOMATIQUE AU MOYEN-ORIENT MAIS UN MANQUE DE PROGRÈS DANS LA RECONSTRUCTION DE GAZA ET LA RÉCONCILIATION INTERPALESTINIENNE

Le Secrétaire général adjoint aux affaires politiques a constaté aujourd’hui devant le Conseil de sécurité un élan renouvelé des efforts diplomatiques au Moyen-Orient.  Au cours de son exposé mensuel sur la situation régionale, B. Lynn Pascoe a salué la rencontre, le 16 avril dernier, entre le Sénateur George Mitchell, Envoyé spécial du Président américain, avec le Premier Ministre israélien, Benjamin Netanyahu, et le lendemain, avec le Président de l’Autorité palestinienne, Mahmoud Abbas. 

Le Secrétaire général adjoint a aussi annoncé la visite que le Roi Abdallah de Jordanie a prévu d’effecteur la semaine prochaine à Washington pour y rencontrer le Président Barack Obama qui devrait quelques jours plus tard voir le Président Abbas puis le Premier Ministre israélien.  Malgré ces bonnes nouvelles, le Secrétaire général adjoint a dû rappeler que près de trois mois après les cessez-le-feu unilatéraux déclarés par Israël puis par le Hamas, les progrès dans la mise en œuvre de la résolution 1860 se font toujours attendre.

Adoptée le 8 janvier 2009 par le Conseil de sécurité, la résolution porte sur l’engagement des parties en faveur d’un cessez-le-feu durable; l’ouverture des points de passage aux biens humanitaires et aux matériels de construction; et la réconciliation interpalestinienne.

LA SITUATION AU MOYEN-ORIENT, Y COMPRIS LA QUESTION PALESTINIENNE

Exposé

M. B. LYNN PASCOE, Secrétaire général adjoint aux affaires politiques, a déclaré qu’une nouvelle fois, nous nous retrouvons à la croisée des chemins où l’on voit la communauté internationale prête à renforcer son engagement diplomatique en faveur du processus de paix au Moyen-Orient.  Il a parlé de la visite effectuée dans la région par l’Envoyé du Président Obama, le Sénateur George Mitchell, et de celles des envoyés du Quatuor qui ont promis de poursuivre leurs discussions avec les représentants de l’ONU dans la région sur les plans de paix. 

Après avoir rappelé les visites prochaines du Roi Abdallah, du Premier Ministre israélien et du Président de l’Autorité palestinienne à Washington pour y rencontrer le Président Obama, le Secrétaire général adjoint a déploré le manque de progrès dans la mise en œuvre de la résolution 1860 du Conseil de sécurité.

La situation demeure fragile en l’absence d’un véritable cessez-le-feu, a-t-il dit.  Même s’il y a eu deux semaines sans violence, 30 roquettes ont été tirées en direction d’Israël par des militants palestiniens, tandis qu’Israël a ordonné deux frappes aériennes dans la bande de Gaza.  Le 13 avril dernier, l’armée israélienne a indiqué que des explosifs ont éclaté sur un de leurs navires sans faire de victimes.  Le 15 avril dernier, l’Égypte a intercepté 900 kilos d’explosifs le long de sa frontière avec Gaza, alors que cinq jours avant, elle avait arrêté 18 personnes qui essayaient de faire pénétrer des armes et de l’argent à Gaza.

Le blocus de Gaza imposé en juin 2007 se poursuit.  Plus de 73% de toutes les importations ne concernent que la nourriture et du matériel de déblayage.  Une assistance humanitaire plus large et un relèvement rapide sont impossibles en l’absence de carburants, de liquidités financières et de matériaux indispensables à la reconstruction des écoles, des cliniques, des stations d’épuration et des abris, a souligné le Secrétaire général adjoint.

Il a rappelé que le 8 avril dernier, le Secrétaire général a reçu les membres de la Commission chargée d’enquêter sur les circonstances dans lesquelles les bâtiments et le personnel de l’ONU ont été touchés pendant les hostilités.  Ils ne feront plus aucun commentaire tant que leur rapport final ne sera pas rendu public.

Sur le front de la réconciliation interpalestinienne, le Secrétaire général adjoint a rappelé qu’il n’y a toujours pas d’accord sur la composition de la plate-forme politique d’un gouvernement de transition.  Les pourparlers devraient reprendre plus tard pendant ce mois.  La division entre Gaza et la Cisjordanie continue de s’accroître au détriment de la population de Gaza. 

L’Autorité palestinienne a commencé à améliorer son processus budgétaire en prévision du budget de 2010 et du plan de réforme et de développement allant de 2011 à 2013.  Les forces palestiniennes mènent toujours des actions contre les bandes criminelles.  D’autre part, les affrontements avec les colons se sont poursuivis de même que les activités liées aux colonies de peuplement.  À Jérusalem-Est, les institutions palestiniennes demeurent fermées sur ordre des autorités israéliennes. 

Le Secrétaire général adjoint a rappelé que le Secrétaire général a assisté le 30 mars dernier, au Sommet de la Ligue des États arabes et que le Coordonnateur spécial des Nations Unies pour le processus de paix, Robert Serry, s’est entretenu le 8 avril avec le Ministre jordanien des affaires étrangères, et le 15 avril, avec celui de la Syrie. 

Au Golan syrien occupé, la situation est restée globalement calme malgré la poursuite des activités israéliennes de peuplement.  Au Liban, la situation est restée également calme malgré un certain nombre d’incidents sécuritaires « déconcertants ».  À ce jour, 702 candidats ont été enregistrés pour les élections législatives du mois de juin prochain. 

Le Secrétaire général adjoint s’est aussi félicité de l’arrivée, aujourd’hui à Damas, du premier Ambassadeur libanais en Syrie, après le rétablissement des relations diplomatiques entre les deux pays le 15 octobre dernier.

*   ***   *

À l’intention des organes d’information • Document non officiel
À l’intention des organes d’information • Document non officiel.