LE SECRÉTAIRE GÉNÉRAL, TRÈS PRÉOCCUPÉ PAR LA RÉCENTE VAGUE D’ATTENTATS EN INDE, RÉITÈRE QUE RIEN NE PEUT JUSTIFIER LE RECOURS AU TERRORISME

27 septembre 2008
SG/SM/11837

LE SECRÉTAIRE GÉNÉRAL, TRÈS PRÉOCCUPÉ PAR LA RÉCENTE VAGUE D’ATTENTATS EN INDE, RÉITÈRE QUE RIEN NE PEUT JUSTIFIER LE RECOURS AU TERRORISME

27/09/2008
Secrétaire général
SG/SM/11837
Département de l’information • Service des informations et des accréditations • New York

LE SECRÉTAIRE GÉNÉRAL, TRÈS PRÉOCCUPÉ PAR LA RÉCENTE VAGUE D’ATTENTATS EN INDE, RÉITÈRE QUE RIEN NE PEUT JUSTIFIER LE RECOURS AU TERRORISME


La déclaration suivante a été communiquée aujourd’hui par la Porte-parole du Secrétaire général de l’ONU, M. Ban Ki-moon:


Le Secrétaire général est profondément préoccupé par la succession d’explosions qui sont survenues ces dernières semaines dans des zones densément peuplées de nombreuses villes d’Inde, la dernière en date ayant eu lieu aujourd’hui dans un marché de Delhi.  Cette explosion aurait causé la mort d’un garçon de 13 ans et fait de nombreux blessés. 


Le Secrétaire général condamne fermement ces actes répréhensibles qui ont causé des pertes en vies humaines et blessé de nombreux civils, et il demande que leurs auteurs soient traduits en justice.  Le Secrétaire général réitère sa position selon laquelle aucune cause ou motif ne peut justifier le recours au terrorisme. 


Le Secrétaire général exprime ses condoléances aux familles des victimes ainsi qu’au Gouvernement et au peuple de l’Inde. 


*   ***   *


À l’intention des organes d’information • Document non officiel
À l’intention des organes d’information • Document non officiel.