LE SECRÉTAIRE GÉNÉRAL REND HOMMAGE À LA MÉMOIRE DES DIX MEMBRES DE LA MISSION DE L’ONU AU NÉPAL TUÉS DANS UN ACCIDENT D’HÉLICOPTÈRE

18 mars 2008
SG/SM/11468

LE SECRÉTAIRE GÉNÉRAL REND HOMMAGE À LA MÉMOIRE DES DIX MEMBRES DE LA MISSION DE L’ONU AU NÉPAL TUÉS DANS UN ACCIDENT D’HÉLICOPTÈRE

18/03/2008
Secrétaire général
SG/SM/11468
Département de l’information • Service des informations et des accréditations • New York

LE SECRÉTAIRE GÉNÉRAL REND HOMMAGE À LA MÉMOIRE DES DIX MEMBRES DE LA MISSION DE L’ONU AU NÉPAL TUÉS DANS UN ACCIDENT D’HÉLICOPTÈRE

On trouvera ci-après le message du Secrétaire général de l’ONU, M. Ban Ki-moon, à la cérémonie qui a eu lieu aujourd’hui en mémoire des 10 membres du personnel de la Mission des Nations Unies au Népal (MINUNEP) tués, le 3 mars 2008, dans un accident d’hélicoptère:

C’est avec une profonde tristesse que je vous présente mes condoléances au moment où vous honorez la mémoire de ceux qui ont péri lors du tragique accident d’hélicoptère qui a eu lieu il y a deux semaines.  Mes pensées vont aux familles et aux proches des victimes de l’accident ainsi qu’au personnel de la Mission des Nations Unies au Népal qui a perdu des collègues et des amis irremplaçables.

La perte de ces personnes courageuses et dévouées a été un coup terrible pour la famille des Nations Unies dans son ensemble.  Leur engagement et leur professionnalisme ne seront jamais oubliés.  En lisant les centaines de messages de condoléances qui ont déferlé du monde entier, je suis frappé par les hommages rendus aux nombreuses qualités de ces collègues qui sont décrits comme respectueux, loyaux, affectueux et aimables.

Votre tristesse est partagée par toute la famille des Nations Unies, mais elle est surtout ressentie au sein de la Mission.  Comme l’a dit un de nos collègues: ça été un honneur de connaître des collègues comme le Lieutenant-Colonel Bhim Bahadur Gurung; Rabindra Khaniya; Rajesh Maharjan; le Colonel Hyung Jin Park; le Lieutenant-Colonel Sondang Irawan; le Major Famara Jammeh; le Major Mats Norhult; Dmitry Malyshev; Nikolay Yamshchikov et Sergey Oreshenko, et de travailler à leurs cotés.

Que ces hommes exceptionnels que nous avons perdus le 3 mars reposent en paix.  Que l’on soit de leur famille ou qu’on ait été leurs collègues, nous devons être fiers de leur travail.  Au moment où nous déplorons leur mort, renouvelons notre engagement à réaliser une paix durable au Népal.  Ce sera le meilleur hommage que l’on pourra rendre à leur mémoire, un héritage qui perdurera pendant les générations à venir.

*   ***   *

À l’intention des organes d’information • Document non officiel
À l’intention des organes d’information • Document non officiel.