BAN KI-MOON NOMME L’ANCIEN PRÉSIDENT DU NIGÉRIA, OLUSEGUN OBASANJO, ENVOYÉ SPÉCIAL DANS LA RÉGION DES GRANDS LACS

9 décembre 2008
SG/A/1166-AFR/1789-BIO/4047

BAN KI-MOON NOMME L’ANCIEN PRÉSIDENT DU NIGÉRIA, OLUSEGUN OBASANJO, ENVOYÉ SPÉCIAL DANS LA RÉGION DES GRANDS LACS

09/12/2008
Secrétaire général
SG/A/1166 AFR/1789 BIO/4047
Département de l’information • Service des informations et des accréditations • New York

Notice biographique

BAN KI-MOON NOMME L’ANCIEN PRÉSIDENT DU NIGÉRIA, OLUSEGUN OBASANJO, ENVOYÉ SPÉCIAL DANS LA RÉGION DES GRANDS LACS

Le Secrétaire général de l’ONU, M. Ban Ki-moon, a nommé l’ancien Président du Nigéria, Olusegun Obasanjo, Envoyé spécial dans la région des Grands Lacs. 

Le général Obasanjo est l’un des plus distingués hommes d’État d’Afrique.  Il apporte avec lui un engagement de longue date en faveur de la paix sur le continent africain, ainsi qu’une connaissance intime de l’univers politique de l’Afrique centrale.  Il a été impliqué dans un certain nombre d’efforts de médiation internationaux, en particulier en Namibie, en Angola, en Afrique du Sud, au Mozambique et au Burundi.

Le Conseil de sécurité, dans sa déclaration présidentielle du 29 octobre 2008*, a exprimé son appui aux efforts du Secrétaire général visant à faciliter le dialogue entre les dirigeants de la République démocratique du Congo (RDC) et du Rwanda, tout en l’encourageant à nommer un envoyé spécial aussi tôt que possible.

Le Secrétaire général a demandé au nouvel Envoyé spécial, M. Obasanjo, d’aider les gouvernements de la sous-région à relever les défis de la paix et de la sécurité résultant de la présence et des activités récurrentes des groupes armés dans l’est de la République démocratique du Congo.  Il lui a demandé en outre d’explorer avec les gouvernements de la sous-région, en particulier ceux de la RDC et du Rwanda, les moyens de rétablir la confiance entre eux et de renforcer leurs relations bilatérales.  L’Envoyé spécial travaillera étroitement avec d’autres partenaires internationaux dans ses initiatives diplomatiques sur ces questions.

M. Obasanjo travaillera en étroite coordination avec le Représentant spécial du Secrétaire général en RDC, M. Alan Doss, et avec l’Envoyé spécial du Secrétaire général de l’ONU pour les zones touchées par l’Armée de résistance du Seigneur (LRA), M. Joaquim Chissano.

M. Obasanjo a été Président du Nigéria, de 1999 à 2007.  Il a aussi dirigé le Gouvernement militaire fédéral du Nigéria et a été commandant des forces armées nigérianes, de 1976 à 1979, année où il a présidé la transition volontaire vers un régime civil démocratique.  En 1988, il a créé le Forum du leadership africain et depuis 2008, il est Président du Directoire du « People’s Democratic Party (PDP) ».  Il est également membre du Panel africain du progrès (APP), une autorité indépendante sur l’Afrique lancée en avril 2007, pour rappeler aux dirigeants du monde leur engagement en faveur du continent.

Né le 5 mars 1937 à Abeokuta, dans l’État d’Ogun, au sud-ouest du Nigéria, le général Obasanjo est entré à l’armée en 1958 et a été formé dans des écoles militaires en Angleterre et en Inde.  Durant une carrière militaire longue de 21 ans, il a travaillé notamment dans des missions de l’ONU dans l’ex-Zaïre ou dans le commandement de la 3e Division de Commandos de marine pendant la guerre civile du Biafra, de 1967 à 1970.

* S/PRST/2008/40

*   ***   *

À l’intention des organes d’information • Document non officiel
À l’intention des organes d’information • Document non officiel.