DÉCLARATION À LA PRESSE DU CONSEIL DE SÉCURITÉ SUR LE BURUNDI

26 août 2008
SC/9434-AFR/1740

DÉCLARATION À LA PRESSE DU CONSEIL DE SÉCURITÉ SUR LE BURUNDI

26/08/2008
Conseil de sécurité
SC/9434
AFR/1740
Département de l’information • Service des informations et des accréditations • New York

DÉCLARATION À LA PRESSE DU CONSEIL DE SÉCURITÉ SUR LE BURUNDI


On trouvera ci-après le texte intégral de la déclaration faite à la presse aujourd’hui par le Président du Conseil de sécurité, M. Jan Grauls (Belgique), sur le Burundi:


Les membres du Conseil de sécurité se félicitent de la signature, le 26 mai, de la Déclaration conjointe de cessation des hostilités par le Gouvernement burundais et le Palipehutu-FNL et notent avec satisfaction le retour au Burundi, le 30 mai, d’Agathon Rwasa, Chef du Palipehutu-FNL.  Les membres du Conseil prennent note avec satisfaction de la décision prise par le Président Nkurunziza et M. Rwasa, lors de la réunion facilitée par le Ministre Charles Nqakula le 18 août, d’assumer désormais eux-mêmes la responsabilité de résoudre, dans le cadre d’une série de réunions, les problèmes qui font jusqu’ici obstacle à la mise en œuvre de l’Accord global de cessez-le-feu du 7 septembre 2006.


Les membres du Conseil demandent instamment aux parties d’appliquer l’Accord global de cessez-le-feu conformément au calendrier prévu dans le Programme d’action révisé et aux engagements mutuels contractés en juin à Magaliesberg.  Ils demandent aux parties de faire preuve de souplesse pour surmonter les obstacles qui entravent la mise en œuvre de l’Accord global de cessez-le-feu tout en restant dans le cadre de la Constitution du Burundi.  Ils encouragent le Palipehutu-FNL à collaborer avec le mécanisme conjoint de vérification et de surveillance afin d’entamer rapidement et de mener à terme l’opération de désarmement, de démobilisation et de réintégration une fois ses combattants regroupés dans les zones de préregroupement, et encouragent ces derniers à se rendre tous dans les zones de rassemblement.


Les membres du Conseil expriment leur appréciation et leur soutien sans faille aux efforts du Directoire politique, de l’Afrique du Sud en sa qualité de facilitateur, et de l’initiative régionale et les encouragent à demeurer constants dans leur volonté d’aider les parties à mener le processus de paix à bonne fin.  Les membres du Conseil soulignent en particulier l’importance des efforts faits par le Directoire politique en vue d’aider les parties à aplanir leurs divergences dans le respect du calendrier convenu.


Les membres du Conseil soulignent que la bonne mise en œuvre de l’Accord global de cessez-le-feu représente une étape critique qui aidera les partenaires du Burundi à accélérer leur soutien à la consolidation de la paix et au développement dans ce pays, conformément aux engagements annoncés lors de la table ronde de mai 2007.  Ils se félicitent de l’engagement constant de la Commission de consolidation de la paix qu’ils encouragent à continuer d’aider le Gouvernement burundais à poser les fondements d’un développement à long terme du pays et à mobiliser les ressources nécessaires pour consolider la paix et la sécurité, notamment dans la perspective des futures élections.


Les membres du Conseil se félicitent de la reprise des travaux de l’Assemblée nationale et encouragent le Gouvernement et tous les partis politiques et autres forces vives du pays à entretenir, d’ici les élections prévues pour 2010, l’esprit de réconciliation et de dialogue consacré dans la Constitution burundaise qui a permis la réussite de la transition.


*   ***   *

À l’intention des organes d’information • Document non officiel
À l’intention des organes d’information • Document non officiel.