DÉCLARATION À LA PRESSE DU PRÉSIDENT DU CONSEIL DE SÉCURITÉ SUR LE DJIBOUTI ET L’ÉRYTHRÉE

25 juin 2008
SC/9376-AFR/1720

DÉCLARATION À LA PRESSE DU PRÉSIDENT DU CONSEIL DE SÉCURITÉ SUR LE DJIBOUTI ET L’ÉRYTHRÉE

25/06/2008
Conseil de sécurité
SC/9376 AFR/1720
Département de l’information • Service des informations et des accréditations • New York

DÉCLARATION À LA PRESSE DU PRÉSIDENT DU CONSEIL DE SÉCURITÉ SUR LE DJIBOUTI ET L’ÉRYTHRÉE

On trouvera ci-après le texte intégral de la déclaration faite à la presse le 24 juin par le Président du Conseil de Sécurité, M. Alejandro D. Wolff (États-Unis), concernant le Djibouti et l’Érythrée:

Les membres du Conseil de sécurité ont rappelé la déclaration de leur Président datée du 12 juin 2008 (S/PRST/2008/20), par laquelle le Conseil se déclarait profondément préoccupé par les graves incidents qui s’étaient produits le long de la frontière entre Djibouti et l’Érythrée.

Les membres du Conseil de sécurité ont regretté que l’Érythrée n’ait pas donné suite aux appels lancés dans la déclaration du Président datée du 12 juin.

Les membres du Conseil de sécurité ont à nouveau demandé instamment aux deux parties, en particulier à l’Érythrée, de retirer leurs forces pour revenir au statu quo ante.

Les membres du Conseil de sécurité ont salué les efforts déployés par les organisations régionales et sous-régionales en vue d’aider les parties à parvenir à une solution négociée.

Les membres du Conseil de sécurité ont demandé au Secrétaire général d’envoyer une mission d’établissement des faits à la frontière entre Djibouti et l’Érythrée.

Les membres du Conseil de sécurité ont appelé les parties à faciliter les travaux de la mission d’établissement des faits.

Les membres du Conseil de sécurité ont prié le Secrétaire général de leur faire un exposé sur la situation, si possible dans un délai de deux semaines.

*   ***   *

À l’intention des organes d’information • Document non officiel
À l’intention des organes d’information • Document non officiel.