DÉCLARATION À LA PRESSE DU PRÉSIDENT DU CONSEIL DE SÉCURITÉ CONCERNANT L’IRAQ

13 juin 2008
SC/9358-IK/589

DÉCLARATION À LA PRESSE DU PRÉSIDENT DU CONSEIL DE SÉCURITÉ CONCERNANT L’IRAQ

13/06/2008
Conseil de sécurité
SC/9358 IK/589
Département de l’information • Service des informations et des accréditations • New York

DÉCLARATION À LA PRESSE DU PRÉSIDENT DU CONSEIL DE SÉCURITÉ CONCERNANT L’IRAQ

On trouvera ci-dessous le texte intégral de la déclaration faite à la presse aujourd’hui par le Président du Conseil de sécurité, M. Zalmay Khalilzad (États-Unis), concernant l’Iraq:

Comme le veut la résolution 1790 (2007), les membres du Conseil de sécurité ont examiné le 13 juin le mandat de la Force multinationale en Iraq, ainsi que certains arrangements concernant le Fonds de développement pour l’Iraq et le Conseil international consultatif et de contrôle.

Les membres du Conseil ont entendu un exposé du Ministre des affaires étrangères iraquien, Hoshyar Zebari, qui a fait pour eux le point de la situation dans son pays.  Le Représentant permanent des États-Unis, Zalmay Khalilzad, leur a rendu compte au nom de la Force multinationale.  Le Contrôleur de l’Organisation des Nations Unies, Warren Sach, a également fait un exposé sur la situation de la Force multinationale et du Conseil international.  Comme le Gouvernement iraquien l’avait demandé dans sa lettre du 10 juin, les membres du Conseil se sont accordés sur le maintien du mandat de la Force et des arrangements concernant le Fonds de développement et le Conseil international, conformément à la résolution 1790 (2007).

Les membres du Conseil ont également entendu un exposé du Secrétaire général adjoint Ibrahim Gambari sur les activités de la Mission d’assistance des Nations Unies pour l’Iraq (MANUI), et félicité le personnel des Nations Unies pour l’énergie qu’ils dépensent sans compter et avec détermination pour l’Iraq.  Ils ont dit leur satisfaction de voir l’ONU continuer d’apporter son appui, et souhaité que l’Organisation continue d’aider et d’appuyer vigoureusement le peuple et le Gouvernement iraquiens.  Le Conseil a aussi engagé ce dernier à collaborer avec l’ONU pour aider la MANUI à exécuter son mandat conformément à sa résolution 1770, y compris en ce qui concerne le choix final du site du nouveau complexe de la Mission à Bagdad et l’aboutissement à un accord sur la contribution financière à apporter en vue de sa construction.

Les membres du Conseil se sont félicités du bon déroulement de la Conférence sur le Pacte international pour l’Iraq qui s’est tenue à Stockholm le 29 mai.  Tout en notant les problèmes politiques, les problèmes de sécurité et les problèmes humanitaires auxquels le pays continue de faire face, ils ont pris acte du mal que se donnait le Gouvernement iraquien pour améliorer les conditions de sécurité, avancer vers la réconciliation nationale, exécuter son budget et réaliser la reconstruction et le progrès économique, et aussi pour combattre le terrorisme et la violence sectaire dans tout le pays.  Ils se sont félicités que le Gouvernement iraquien soit déterminé à consolider le progrès accompli sur le plan de l’état de droit, de la promotion des droits de l’homme, de la marche vers la concertation et la réconciliation nationales, de la réflexion sur la constitution, de l’aide aux déplacés et des réformes sociales et économiques pour le bien de tous.

Les membres du Conseil ont redemandé à la communauté internationale, et en particulier aux pays qui font partie du Groupe de pays voisins ou proches, qu’ils aident l’Iraq dans sa quête de paix, de stabilité et de prospérité, et pris note de ce que ces pays avaient déjà fait dans ce sens.  Ils ont réaffirmé qu’ils appuyaient fermement l’indépendance, la souveraineté, l’unité et l’intégrité territoriale de l’Iraq.

*   ***   *

À l’intention des organes d’information • Document non officiel
À l’intention des organes d’information • Document non officiel.