POUR SA DERNIÈRE RÉUNION DE L’ANNÉE 2008, L’ECOSOC PROCÈDE À DES ÉLECTIONS POUR ASSURER DES REPRÉSENTATIONS RÉGIONALES AU SEIN D’ORGANES MULTILATÉRAUX

19 December 2008
ECOSOC/6372

POUR SA DERNIÈRE RÉUNION DE L’ANNÉE 2008, L’ECOSOC PROCÈDE À DES ÉLECTIONS POUR ASSURER DES REPRÉSENTATIONS RÉGIONALES AU SEIN D’ORGANES MULTILATÉRAUX

19/12/2008
Conseil économique et social
ECOSOC/6372
Département de l’information • Service des informations et des accréditations • New York

Conseil économique et social

Reprise de la session de fond de 2008

47e séance – après-midi

POUR SA DERNIÈRE RÉUNION DE L’ANNÉE 2008, L’ECOSOC PROCÈDE À DES ÉLECTIONS POUR ASSURER DES REPRÉSENTATIONS RÉGIONALES AU SEIN D’ORGANES MULTILATÉRAUX

Le Conseil économique et social (ECOSOC) a élu cet après-midi, au nom de leurs groupes régionaux respectifs, l’Algérie, la Guinée-Bissau, le Maroc (États d’Afrique); la République de Corée (États d’Asie); la Pologne (États d’Europe orientale); El Salvador (États d’Amérique latine et des Caraïbes); et le Luxembourg (États d’Europe occidentale et autres), pour siéger au Comité d’organisation de la Commission de consolidation de la paix (CCP), pour un mandat de deux ans prenant effet le 1er janvier 2009.

Étant donné qu’El Salvador cessera d’être membre de l’ECOSOC à la fin 2009, le Groupe des États d’Amérique latine a indiqué qu’il soutiendrait la candidature du Brésil pour achever le mandat de l’État salvadorien de janvier à décembre 2010.  Il en va de même pour l’Algérie, dont l’Égypte, avec le soutien du Groupe des États d’Afrique, achèvera le mandat si toutefois elle devient membre de l’ECOSOC en 2010.  Le Groupe des États d’Afrique rappellera cette position au Conseil, lorsque l’élection visant à pourvoir ce siège se tiendra en 2009.

Avant de procéder aux élections de cet après-midi, le Conseil économique et social a du adopter une résolution pour ajuster le mandat de ses membres siégeant au Comité d’organisation de la CCP.  Comme la fait hier l’Assemblée générale*, le Conseil a décidé, qu’à compter de janvier 2009, le mandat de deux ans des sept membres de l’ECOSOC élus au Comité d’organisation de la Commission de consolidation de la paix prendra effet au 1er janvier au lieu du 23 juin.

Sur les sept sièges à pourvoir, cinq seront répartis entre chacun des groupes régionaux, à savoir ceux des États d’Afrique, d’Asie, d’Europe orientale, d’Amérique latine et des Caraïbes et d’Europe occidentale et autres États.  Pour l’élection des membres dont le mandat prendra effet le 1er janvier 2009, les deux sièges restants seront attribués au Groupe des États d’Afrique.

Cet après-midi, l’ECOSOC a également élu le Royaume-Uni (au nom du Groupe des États d’Europe occidentale et autres États) au Comité de coordination du Programme commun des Nations Unies sur le VIH/sida (ONUSIDA), en remplacement de l’Irlande, dont la démission prenait effet à la fin 2008.  Le Royaume-Uni achèvera le mandat de l’Irlande, qui expirera le 31 décembre 2009.

Le Conseil a par ailleurs élu l’Afrique du Sud (au nom du Groupe des États d’Afrique) au Comité du Programme et de la coordination, pour remplacer le Swaziland, qui a retiré sa candidature.  Le mandat de trois ans attribué à l’Afrique du Sud prendra effet le 1er janvier 2009.

Le Conseil a enfin adopté le Rapport du Comité chargé des organisations non gouvernementales (ONG) sur la reprise de sa session de 2008, qui s’est tenue à New York, du 29 mai au 6 juin, ainsi que le 25 juin 2008.  Cuba a tenu à se dissocier du consensus sur l’octroi du statut consultatif auprès de l’ECOSOC à l’ONG « Liberal International ».

*     AG/10801; A/63/L.58

*   ***   *

À l’intention des organes d’information • Document non officiel
À l’intention des organes d’information • Document non officiel.