LE COMITÉ DES ONG RECOMMANDE L’OCTROI DU STATUT CONSULTATIF AUPRÈS DE L’ECOSOC À 17 ONG

22 janvier 2008
ECOSOC/6317-ONG/630

LE COMITÉ DES ONG RECOMMANDE L’OCTROI DU STATUT CONSULTATIF AUPRÈS DE L’ECOSOC À 17 ONG

22/01/2008
Conseil économique et social
ECOSOC/6317
ONG/630
Département de l’information • Service des informations et des accréditations • New York

Comité chargé des ONG                                      

Session ordinaire de 2008                                  

3e & 4e séances – matin & après-midi                        


LE COMITÉ DES ONG RECOMMANDE L’OCTROI DU STATUT CONSULTATIF AUPRÈS DE L’ECOSOC À 17 ONG

Il reporte l’examen de 16 demandes et procède à un échange de vues sur la demande de l’ONG COC Nederland pour la promotion des droits des homosexuels


Poursuivant l’examen entamé hier des nouvelles demandes* de statut consultatif auprès du Conseil économique et social (ECOSOC) reçues d’organisations non gouvernementales (ONG), le Comité des ONG a recommandé aujourd’hui l’octroi d’un statut consultatif auprès de l’ECOSOC à 17 ONG, dont 15 recommandations pour un statut spécial et deux recommandations d’inscriptions sur la Liste. 


Le Comité a ainsi recommandé l’octroi d’un statut consultatif spécial pour les ONG Pos Keadilan Peduli Umat basée en Indonésie et visant à devenir l’institution la plus fiable d’autonomisation, CIRID basée en Suisse et dont l’objet est de promouvoir des initiatives de dialogue pour la paix et la Colonie des pionniers de développement  dont le but est de soutenir la femme et la jeunesse en difficulté au Burundi.  Parmi les autres ONG pour lesquelles le Comité a recommandé l’octroi d’un statut consultatif spécial figurent le Fonds de développement international Batani pour les peuples autochtones du Nord de la partie sibérienne et de l’Extrême-Orient de la Fédération de Russie; Baltic Sea Forum; Federation of Jain Associations in North America; Action pour le développement de l’agriculture et de la pêche avec protection environnementale de Likende; Talented Girl Students Trust; Les enfants de Franckie; Center For Egyptian Women’s Legal Assistance; Nigerian Army Officers’Wives Association; Organisation pour la communication en Afrique et la promotion de la coopération économique internationale; Global Workers Justice Alliance; Conseil de la recherche médicale au service du développement et General Infant Feeding Association. 


Le Comité a par ailleurs recommandé l’inscription sur la Liste des deux ONG suivantes: Asia Darshana qui vise la diffusion de la médecine ayurvédique traditionnelle, du yoga, de la méditation et de la paix dans les écoles basée en Italie et Business Humanitarian Forum ONG suisse dont l’objet est la promotion des petites et moyennes entreprises dans les pays en développement et/ou sortant de conflit.


Parmi les 16 demandes dont l’examen a été reporté, celle concernant l’ONG Federatie van Nederlandse Verenigingen tot Integratie van Homoseksualiteit (COC Nederland) œuvrant à l’instauration d’une société où les lesbiennes, homosexuels, bisexuels et transsexuels jouissent des mêmes droits que les autres a donné lieu à un long débat.  Si les représentants du Royaume-Uni, d’Israël, de la Colombie, de la Roumanie, de la Dominique et du Pérou ont appuyé la demande de cette ONG, estimant que l’orientation sexuelle ne devait pas être une raison de s’opposer à la demande de cette ONG, celui du Qatar a estimé que le but de cette ONG était de créer une société où les homosexuels se replieraient sur eux-mêmes, ce qui est en contradiction avec la volonté de défendre leurs droits.  Le représentant de l’Égypte, de son côté, a souhaité que l’on s’assure que cette ONG condamne la pédophilie avant de se prononcer sur sa demande en rappelant qu’à la suite de la suspension de la Fédération internationale des associations de lesbiennes et d’homosexuels (ILGA) en 1994, il était d’usage de demander à toutes les ONG liées à cette Fédération d’assurer par écrit qu’elles condamnaient la pédophilie.  Dans le cadre d’un long échange avec une représentante de l’ONG en fin de séance, les membres du Comité ont abordé des thèmes comme les initiatives envisagées par l’ONG pour sauver la race humaine au cas où la totalité de la population mondiale deviendrait homosexuelle ou encore l’âge de consentement sexuel.  Enfin, le représentant de l’Égypte a souhaité que l’ONG assure par écrit qu’elle s’engageait à condamner la pédophilie et que son but n’était nullement d’encourager à la pratique de l’homosexualité. 


Parmi les autres demandes dont l’examen a été reporté figurent celles des ONG Kabbalah center qui vise l’enseignement de la Kabbale et la lutte contre le chaos, la douleur et la souffrance sous toutes ses formes, de Foundation for Human Rights Initiative basée en Ouganda et de l’Organisation internationale pour l’énergie durable (OIED) basée en Suisse.  Également reporté, l’examen de la demande de l’ONG Spirituality for Kids (add.14), le Représentant du Royaume-Uni souhaitant savoir pourquoi elle partageait la même adresse que le Centre Kabbalah.  En outre, l’examen de la demande de Chintan Environnmental Research and Action Group basée en Inde a été reporté à la demande du représentant du Pakistan qui a souhaité savoir comment cette ONG pouvait espérer atteindre ses objectifs ambitieux avec un effectif de 13 membres Celui de Comitato Ev-K2-CNR (R.2) a été reporté, la Chine souhaitant plus de temps pour l’examiner et l’Égypte des précisions sur l’indépendance de cette ONG dont 95% des ressources proviennent de gouvernements. 


Si l’examen de la demande de Hunter Collège Center a été reporté à la demande de l’Égypte qui souhaitait des précisions sur les fonds reçus contrôlés par les fournisseurs de projets, celui de la Fédération internationale de la jeunesse libérale l’a étéen raison des précisions attendues par les représentants de l’Égypte, de Cuba et de la Chine, ce dernier voulant s’assurer que cette ONG ne représentait aucun mouvement politique.  L’examen de la demande d’Institute of Marine Engineering, Science and Technology a été reporté, les représentants de l’Égypte et de la Chine ayant regretté que l’ONG n’utilisait pas les terminologies officielles des Nations Unies pour désigner certaines régions. 


Le Comité a également reporté l’examen de la demandede Africa humanitarian Action, basée en Éthiopie afin de répondre à des questions posées par les représentants de l’Égypte sur le processus de décision de l’ONG, du Soudan sur la nature des activités à la frontière soudano-tchadienne et du Burundi sur les activités organisées au Rwanda.



Parmi les autres demandes dont l’examen a été reporté figurent les ONG Santé de la reproduction pour une maternité sans risque, Fundación para la libertad, l’Égypte ayant souhaité des précisions sur les stratégies utilisées pour promouvoir les droits politiques, économiques et sociaux; Women’sBusiness Development Center et Youth of JAZAS basée en Serbie visant la lutte contre le VIH/sida.  Enfin, le Comité a reporté l’examen de la demande de Global Hand basée en Chine, les représentants de Cuba et de l’Égypte souhaitant plus de précisions. 


Le Comité reprendra ses travaux demain, mercredi 23 janvier, à 10 heures.


* Contenues dans les documents E/C.2/2008/R2 et E/C.2/2008/R2/Add.1 à Add.20


Le statut consultatif est divisé en trois catégories: le statut consultatif général, le statut consultatif spécial et la Liste.  Le statut consultatif général concerne les ONG qui poursuivent des activités couvrant la plupart des domaines d’action de l’ECOSOC.  Ces ONG sont ainsi autorisées à soumettre au Conseil des communications écrites et des pétitions et à proposer l’inscription de points à l’ordre du jour du Conseil et de ses organes subsidiaires.  S’agissant du statut consultatif spécial, il concerne des ONG reconnues au niveau international pour leurs compétences spécifiques dans certains domaines d’activités du Conseil.  Ces ONG peuvent également soumettre des communications écrites et des pétitions.  Quant à la Liste, elle concerne les ONG qui contribuent périodiquement aux travaux de l’ECOSOC et ne peuvent lui soumettre que des communications écrites.


*   ***   *

À l’intention des organes d’information • Document non officiel
À l’intention des organes d’information • Document non officiel.