LE CONSEIL DE SÉCURITÉ ADOPTE SON RAPPORT ANNUEL À L’ASSEMBLÉE GÉNÉRALE

30 octobre 2008
CS/9489

LE CONSEIL DE SÉCURITÉ ADOPTE SON RAPPORT ANNUEL À L’ASSEMBLÉE GÉNÉRALE

30/10/2008
Conseil de sécurité
CS/9489
Département de l’information • Service des informations et des accréditations • New York

Conseil de sécurité

6007e séance – matin

LE CONSEIL DE SÉCURITÉ ADOPTE SON RAPPORT ANNUEL À L’ASSEMBLÉE GÉNÉRALE

Le Conseil de sécurité a adopté sans vote, ce matin, son rapport* annuel à l’Assemblée générale, qui couvre la période allant du 1er août 2007 au 31 juillet 2008.

Ce rapport, dont l’introduction a été préparée par la délégation du Viet Nam, qui assurait la présidence du Conseil de sécurité au mois de juillet 2008, et le contenu par le Secrétariat, doit être examiné début novembre par l’Assemblée générale.  Les autres membres du Conseil ont également apporté leur aide à la rédaction du document.

Le représentant du Viet Nam, M. Le Luong Minh, a estimé qu’afin de mieux refléter le « rôle accru » et les « responsabilités de plus en plus complexes » du Conseil de sécurité, ces dernières années, dans le maintien de la paix et de la sécurité internationales, « la qualité de son rapport annuel à l’Assemblée générale devrait être renforcée dans tous les aspects ».  Des « améliorations graduelles » pourraient, a-t-il indiqué, non seulement renforcer la perception du travail du Conseil par les États Membres et d’autres parties prenantes, ainsi que leur contribution, mais également « accroître l’autorité et l’efficacité du Conseil lorsqu’il s’acquitte de ses mandats ».

Le représentant du Viet Nam juge donc possible d’étendre aux autres États Membres des Nations Unies les consultations de la présidence du Conseil de sécurité du mois de juillet visant à tracer les contours du rapport annuel et à le finaliser.  Dans cet esprit, et afin de contribuer à « améliorer l’ouverture, la transparence et l’efficacité des travaux du Conseil de sécurité », le Viet Nam a organisé une réunion informelle à la fin de sa présidence.  Il s’agissait, a expliqué l’Ambassadeur Le Luong Minh, d’informer les États Membres sur la préparation du rapport annuel et de recueillir leur point de vue et leurs suggestions, lesquels ont permis de rendre le document « plus analytique, équilibré et substantiel ».

A/63/2

*   ***   *

À l’intention des organes d’information • Document non officiel
À l’intention des organes d’information • Document non officiel.