BAN KI-MOON SALUE L’ATTRIBUTION DU PRIX NOBEL DE LA PAIX 2007 À AL GORE ET AU GIEC

15 octobre 2007
SG/SM/11219-ENV/DEV/954

BAN KI-MOON SALUE L’ATTRIBUTION DU PRIX NOBEL DE LA PAIX 2007 À AL GORE ET AU GIEC

15/10/2007
Secrétaire général
SG/SM/11219 ENV/DEV/954
Département de l’information • Service des informations et des accréditations • New York

BAN KI-MOON SALUE L’ATTRIBUTION DU PRIX NOBEL DE LA PAIX 2007 À AL GORE ET AU GIEC

La déclaration suivante a été communiquée, le 12 octobre, par la Porte-parole du Secrétaire général de l’ONU, M. Ban Ki-moon:

Le Secrétaire général se réjouit que le prix Nobel de la paix 2007 ait été décerné à M. Al Gore et au Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC).  Il rend hommage à l’engagement exceptionnel et aux convictions de M. Gore, qui est un exemple du rôle crucial que les individus et la société civile peuvent jouer dans la recherche des réponses multilatérales aux problèmes mondiaux. 

Le Secrétaire général est heureux pour le GIEC et ses partenaires, le Programme des Nations Unies pour l’environnement (PNUE) et l’Organisation météorologique mondiale (OMM).  Avec ce prix, le GIEC rejoint les autres lauréats du prix Nobel de la paix au sein de la famille de l’ONU, le Haut Commissaire des Nations Unies pour les réfugiés (HCR), l’Organisation internationale du Travail (OIT), le maintien de la paix de l’ONU, l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA), Ralph Bunche, Dag Hammarskjöld, Kofi Annan et les Nations Unies elles-mêmes. 

Le Secrétaire général note que c’est en grande partie grâce aux découvertes lucides et bien documentées du GIEC qu’il est désormais établi, sans l’ombre d’un doute, que les changements climatiques sont une réalité largement imputable à l’activité humaine.  En conséquence, le temps est venu de passer à l’action dans le domaine de l’évolution climatique à travers le monde, les Nations Unies étant le forum où un accord sur la question doit être trouvé. 

Le Secrétaire général attend des pays industrialisés et en développement qu’ils s’engagent à accomplir une avancée capitale lors de l’importante Conférence des parties à la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques qui se tiendra à Bali en décembre prochain. 

*  ***  *

À l’intention des organes d’information • Document non officiel
À l’intention des organes d’information • Document non officiel.