DÉCLARATION DU QUATUOR POUR LE MOYEN-ORIENT

17 décembre 2007
SG/2134-PAL/2096

DÉCLARATION DU QUATUOR POUR LE MOYEN-ORIENT

17/12/2007
Secrétaire général
SG/2134 PAL/2096
Département de l’information • Service des informations et des accréditations • New York

DÉCLARATION DU QUATUOR POUR LE MOYEN-ORIENT

La déclaration qui suit a été publiée aujourd’hui par le Quatuor (composé des Nations Unies, de la Fédération de Russie, des États-Unis et de l’Union européenne):

Les principaux responsables du Quatuor –le Ministre des affaires étrangères de la Fédération de Russie Sergey Lavrov, la Secrétaire d’État des États-Unis Condoleezza Rice, le Secrétaire général des Nations Unies Ban Ki-moon, le Haut Représentant de l’Union européenne pour la politique étrangère et de sécurité commune Javier Solana, le Ministre des affaires étrangères du Portugal Luis Amado et la Commissaire européenne chargée des relations extérieures Benita Ferrero-Waldner– se sont réunis aujourd’hui à Paris pour discuter de la situation au Moyen-Orient.  Le représentant du Quatuor Tony Blair s’est joint à eux.

Le Quatuor s’est félicité du succès de la Conférence qui s’est tenue le 27 novembre à Annapolis, à l’issue de laquelle les intervenants sont convenus d’amorcer des négociations israélo-palestiniennes bilatérales en vue de la conclusion d’un traité de paix, donnant ainsi la preuve qu’il existe un large consensus, au niveau tant régional qu’international, généralisé en faveur de la paix israélo-palestinienne et d’une paix globale arabo-israélienne.  Le Quatuor a accueilli favorablement le début des négociations israélo-palestiniennes visant à résoudre toutes les questions en suspens, notamment l’ensemble des questions principales, et a déclaré qu’il se réjouit à la perspective de négociations dynamiques qui se poursuivront sans interruption.  Le Quatuor a réitéré sa volonté de continuer de participer de près et d’accorder son soutien aux démarches des parties prêtes à mettre tout en œuvre pour conclure un accord avant la fin de 2008.

Le Quatuor a réaffirmé qu’il importait de renforcer les capacités économiques et institutionnelles palestiniennes afin de jeter les bases d’un État palestinien viable et prospère en Cisjordanie et à Gaza.  À cet égard, le Quatuor a affirmé qu’il soutenait énergiquement le Plan palestinien de réforme et de développement présenté par le Premier Ministre de l’Autorité palestinienne Salam Fayyad, s’est félicité du généreux soutien de la communauté internationale lors de la Conférence des donateurs tenue à Paris et a instamment prié les donateurs de mettre le plus de ressources possibles à la disposition de l’Autorité palestinienne.  Le Quatuor a souligné que le succès de ce plan passait par la coopération de tous les partenaires : l’Autorité palestinienne, les donateurs et Israël.  Il a souligné qu’il importait, dans pareil contexte, d’améliorer la circulation et l’accessibilité.  Il a également salué les efforts remarquables que la Commission européenne et la Banque mondiale ont consacrés à créer et à gérer, depuis juin 2006, le Mécanisme international temporaire.  Compte tenu de la formation par l’Autorité palestinienne d’un gouvernement responsable qui prend parti pour la paix, du rétablissement d’un compte du Trésor palestinien unique et fonctionnel et de la grande qualité du Plan palestinien de réforme et de développement présenté aux donateurs à Paris, le Quatuor a instamment invité les donateurs à rétablir l'aide bilatérale directe à l’Autorité palestinienne.  Les principaux responsables du Quatuor ont approuvé une dernière reconduction du Mécanisme international temporaire jusqu’à la fin de mars 2008 pour laisser aux donateurs le temps de se préparer à cette transition.

Les principaux responsables du Quatuor ont constaté qu’il demeurait essentiel d’améliorer les conditions sur le terrain et de créer un environnement propice à la réalisation de la paix israélo-palestinienne et à la concrétisation de la vision de deux États, Israël et la Palestine, vivant côte à côte dans la paix et la sécurité.  À cet égard, le Quatuor s’est dit préoccupé par l’annonce d’un appel d’offres pour la construction de nouveaux logements à Har Homa/Jabal abu Ghneim.  Les principaux responsables du Quatuor ont appelé toutes les parties à s’abstenir de prendre des mesures qui compromettraient la confiance et ont souligné qu’il importait d’éviter tout acte pouvant porter préjudice à l’issue des négociations relatives au statut permanent.  Le Quatuor a incité les deux parties à faire des progrès à l’égard des obligations qui leur incombent dans le cadre de la phase un de la feuille de route, qui incluent un moratoire sur l’expansion des colonies par Israël, la suppression des avant-postes non autorisés, l’ouverture d’institutions à Jérusalem-Est et la prise de mesures par les Palestiniens en vue de mettre fin à la violence, au terrorisme et à l’incitation à ces actes.

Le Quatuor a condamné la poursuite des tirs de roquette en Israël depuis Gaza et a appelé à une cessation immédiate de ces attaques.

Le Quatuor a exprimé un soutien sans réserve aux projets élaborés par le représentant du Quatuor Tony Blair et a félicité le Gouvernement israélien et l'Autorité palestinienne de leur appui constructif à la mise en œuvre de ces projets.

Le Quatuor a réitéré les graves préoccupations que lui inspire la situation humanitaire de la population de la bande de Gaza et a souligné qu’il importait que les interventions d’urgence et l’aide humanitaire puissent continuer sans obstruction.  Il a appelé à la poursuite de la prestation de services essentiels, notamment l'approvisionnement en carburant et en électricité.  Il a exprimé sa vive préoccupation devant le fait que les principaux points de passage demeurent fermés, compte tenu des conséquences de cette situation sur l’économie palestinienne et la vie quotidienne de la population.  Le Quatuor a préconisé les contacts entre Israël et l’Autorité palestinienne de manière à favoriser l’examen d’idées telles que la proposition du Premier Ministre Fayyad selon laquelle l’Autorité palestinienne assumerait la responsabilité du côté palestinien des points de passage de Gaza pour améliorer le fonctionnement et le contrôle relatifs à la circulation des biens et des personnes.

Conscient du rôle crucial que les États arabes doivent jouer pour soutenir le processus de paix et de l'importance de l'Initiative de paix arabe, le Quatuor a loué l’ampleur et le caractère constructif de la participation de ces États à Annapolis et a appelé ceux-ci à accorder leur appui politique et financier au Gouvernement et aux institutions de l’Autorité palestinienne.  Les principaux responsables du Quatuor se réjouissaient à la perspective de leur rencontre avec les ministres des affaires étrangères, réunion qui serait animée par le Ministre des affaires étrangères du Portugal et qui donnerait à tous l’occasion de débattre de la voie à suivre. 

Le Quatuor est convenu de se réunir à intervalles réguliers en 2008 pour faire le point des progrès accomplis et apporter son soutien aux parties.  Des émissaires se réuniront également pour assurer le suivi et discuter de la meilleure façon de mobiliser l’appui de la communauté internationale de façon à accélérer les progrès vers la paix.

Le Quatuor a réitéré son engagement en faveur d’une paix juste, durable et globale au Moyen-Orient, fondée sur les résolutions 242 (1967) et 338 (1973) du Conseil de sécurité.

*   ***   *

À l’intention des organes d’information • Document non officiel
À l’intention des organes d’information • Document non officiel.